Des rillettes du Mans pour aider les sinistrés d’Irma

13 septembre 2017
Par Benoit Hanrot
En Sarthe, un artisan a décidé d’aider les habitants des Antilles touchés par l’ouragan Irma à sa manière. Il propose à ses clients de jouer le jeu pour reverser une partie de ses bénéfices. Décryptage :

Sandrine et Franck Serveau tiennent une boucherie charcuterie. A leur échelle, difficile d’apporter directement de l’aide aux populations victimes du passage des ouragans outre-Atlantique. Pourtant, le couple a trouvé une idée impliquant indirectement sa clientèle. Donner une partie de la recette perçue sur la vente d’un produit phare du département.

La rillette du Mans à l’honneur ces prochains jours

Le couple s’est engagé à faire un don sur chaque pot de rillettes de 230 grammes, acheté 3€55. 50 centimes seront versés à la Croix-Rouge dès la fin de l’opération. Il espère collecter entre 300 et 400€. Pour les clients, cela ne change rien, le prix du pot de rillettes restant le même que d’habitude. Par ailleurs, un pot de rillette vide a été installé et fait office de tirelire pour récolter des dons pour celles et ceux qui voudraient participer davantage.

Si vous souhaitez participer à cette opération, rendez-vous au magasin ou sur les marchés à Bouloire le samedi, Saint-Mars-la-Brière le mercredi ou encore Saint-Pavace le jeudi. L’opération de solidarité va durer jusqu’au 24 septembre prochain. L’argent récolté servira à aider à la reconstruction des îles de Saint Martin et Saint Barthélemy après le passage d’Irma et José la semaine dernière.

La situation aux Antilles

Sur place, « la situation est dramatique ». C’est ce que confiait à nos confrères du Maine Libre un médecin du Samu du Mans arrivé la semaine dernière en Guadeloupe. Même constat pour un pompier et pour les gendarmes mobiles de Mamers qui ont été mobilisés pour aider les sinistrés et victimes des intempéries. Ce matin, Emmanuel Macron est au chevet de Saint-Barthélemy aec pour priorité de rassurer, consoler et entendre la colère des habitants.