Les nouveautés de la rentrée scolaire

04 septembre 2017
Par Benoit Hanrot
Les douze millions d’élèves ont fait leur rentrée des classes ce matin. L’occasion pour eux de découvrir leur nouvel emploi du temps et le visage de leur professeur. L’occasion aussi pour nous de faire un point sur les nouveautés de cette rentrée :

« Fini les vacances, en rang deux par deux » ou encore « Bonjour, je suis monsieur X, votre nouveau professeur d’anglais »… voici le genre de phrases que les élèves ont pu entendre ce matin. Une rentrée pleine de nouveautés pour les 897 000 élèves de l’Académie de Nantes, 470 000 d’Orléans – Tours et les 239 000 de Dijon. 

Retour à la semaine de quatre jours 

C’est la première grande nouveauté de cette rentrée : la fin partielle des activités périscolaires. Cette réforme concerne plus d’un tiers des écoles. En Centre-Val de Loire par exemple, plus de 300 communes ont décidé de repasser à cette semaine de quatre jours. Mais devant l’urgence de la situation, de nombreuses grandes villes ont décidé de reporter la mise en place de cette mesure. Car il n’est pas toujours simple de trouver une solution de repli, pour faire garder ses enfants le mercredi par exemple.

Des classes de CP en effectif réduit dans les quartiers défavorisés

L’autre grande nouveauté, c’est l’apparition de classes de CP composées de 12 élèves dans les REP+ (réseaux d’éducation prioritaire renforcés). Dans d’autres cas, les classes gardent un nombre d’élèves important mais obtiennent un deuxième professeur en renfort. L’idée du ministre de l’Education nationale, obtenir 100% de réussite au passage du CP au CM1 et permettre aux enseignants d’appliquer une pédagogie adaptée aux besoins de chacun. A terme, cette mesure pourrait également être étendue au CM1.

 

Fin des contrats aidés, évaluation en CP et 6ème et retour des classes bilangues au collège

Il n’y a pas que des bonnes nouvelles au rayon des nouveautés : notamment la suppression de 23 000 contrats aidés. Une mesure qui a poussé certaines municipalités à repousser la date de rentrée pour trouver des alternatives.

Autre mesure, qui ne devrait pas plaire à certains élèves, le retour des évaluations en français et en maths dès le mois de septembre pour les CP et courant novembre pour les classes de sixième. Pour la FCPE, ces évaluations ne sont pas une bonne idée car elle pourrait générer pas mal de stress aux jeunes.

Au rayon des collégiens, on notera également le retour des options de langues anciennes afin de développer les classes bilangues et les sections européennes. Enfin, sachez que le dispositif « devoirs faits » va faire son apparition après les vacances de la Toussaint. Il permettra aux collégiens de faire leurs devoirs au sein de l’établissement.