Loiret : la ville de Châteauneuf-sur-Loire privée de lycée ?

pixabay.com
20 octobre 2017
Par Diane Thibaudier
Le Conseil régional du Centre-Val de Loire est finalement revenu sur sa volonté d’implanter un nouvel établissement scolaire à Châteauneuf-sur-Loire. L’agglomération d’Orléans serait privilégiée.

Et ça ne plait pas du tout à la municipalité de Châteauneuf-sur-Loire ! La ville du Loiret avait été choisie pour accueillir le nouveau lycée du département. L’idée c’est de pouvoir absorber les nombreux lycéens attendus d’ici 2025. 4000 élèves en plus dans la région Centre-Val de Loire selon une étude de l’INSEE réalisée il y a trois ans. Une autre étude avait permis d’identifier les secteurs en tension, parmi lesquels Epernon-Maintenon en Eure-et-Loir et le secteur Est-Orléanais. La région avait évoqué la ville de Châteauneuf-sur-Loire pour implanter un nouveau lycée.

1350 élèves en plus sont attendus dans le Loiret d’ici 2025

Cette semaine, le Rectorat a rendu son avis sur les territoires choisis pour implanter des établissements scolaires supplémentaires. Après analyse des effectifs prévus, il a validé la construction d’un nouveau lycée dans le secteur d’Epernon-Maintenon, mais l’implantation d’un établissement à Châteauneuf-sur-Loire a reçu un avis non-conforme. Selon le Rectorat, les besoins seront concentrés autour de l’agglomération orléanaise, le lycée doit donc être construit le plus près possible d’Orléans.

La commune pourrait faire appel de la décision

A Châteauneuf, la déception est énorme… et pour cause ! La ville avait tout prévu. Le terrain de 5 hectares avait même déjà été choisi à proximité de la voie-rapide et de la future gare d’Orléans-Châteauneuf. Mais ces arguments là n’ont pas suffit pour que le Rectorat change d’avis. Les nouveaux élèves étant attendus autour d’Orléans, les temps de transport seraient trop importants pour les scolariser à Châteauneuf-sur-Loire, commune située à 25 kilomètres de la préfecture du Loiret.

Mais l’histoire pourrait bien ne pas s’arrêter là. La municipalité de Châteauneuf-sur-Loire ne va pas baisser les bras. La maire de la commune, Florence Galzin, a décidé de faire appel de cette décision auprès du Ministère de l’Education nationale. Une nouvelle étude devrait être menée rapidement avant de choisir la commune qui accueillera ce nouveau lycée. Une décision devrait être prise cet hiver.