Loiret : une femme accouche sur la départementale 2020

12 octobre 2017
Par Benoit Hanrot
Heureux dénouement hier matin dans le Loiret sur la départementale 2020. Une maman a donné naissance à une petite fille dans des conditions bien particulières dans l’agglomération orléanaise entre Auchan et Ikea. L’enfant va bien tout comme ses parents. Récit :

Ce mercredi matin aura été sport pour une famille du Loiret. En pleine nuit, Emilie, une femme d’une trentaine d’années sur le point d’accoucher, constate que ses contractions étaient de plus en plus fortes et rapprochées. Avec son mari, ils décident de quitter leur domicile de Fleury-les-Aubrais, direction l’hôpital.

Un parcours semé d’embuches… et de feux rouges

Quelques instants plus tard, Emilie perd les eaux. Son mari, un poil stressé, continue d’appuyer sur le champignon. Les contractions qui avaient commencé dans la soirée, sont de plus en plus intenses, à tel point que sa femme finit par tout relâcher en entendant les premiers pleurs. Trente minutes après le départ de son domicile, son enfant vient de naître. Ni une, ni deux, Pierre-Marie, le mari, accélère de plus bel. Seul objectif désormais : arriver à la maternité, même si cela doit passer par quelques feux grillés.

Une fois devant l’entrée des urgences de l’hôpital, il va prévenir le personnel qui, selon la République du Centre, a d’abord cru à une blague. Finalement, tout ce beau monde est pris en charge. Le bébé est une fille, nommée Constance. Elle a dormi dans les bras de Morphée pour sa première nuit, malgré toute l’agitation.

Avant Constance, il y a eu Lola, Anaïs ou encore Cérone.

Des enfants qui naissent avant leur arrivée en maternité, ce n’est pas si rare que ça en Centre-Val de Loire. En août 2016, la petite Lola est née à Châteauneuf-sur-Loire sur le parking de la gendarmerie. En février 2015, dans le Loir-et-Cher, Anaïs est aussi arrivée plus tôt que prévue. Sa mère a accouché sur une aire de l’autoroute A10 près de Lestiou à Brussole. Deux ans plus tôt à Orléans, la maman de la petite Cérone a donné la vie sur le lit de sa fille, entourée de pompiers et du Samu.