Sarthe : René Regnault innocenté en Thaïlande

19 octobre 2017
Par Benoit Hanrot
Son calvaire va bientôt prendre fin. La justice thaïlandaise vient de rendre son jugement concernant le cas du Manceau René Regnault. Elle l’a définitivement reconnu non coupable dans l’affaire de faux billets dont il faisait l’objet. Retour sur deux années de rebondissements :

Deux ans qu’il attendait cette décision. René Regnault devait avoir le sourire hier. Retenu depuis septembre 2015 en Thaïlande, ce Manceau de 59 ans risquait jusqu’à 10 ans de prison. Il lui était reproché d’avoir tenté d’échanger des billets de 100 euros sur place. Un calvaire de près de 25 mois. 

Des vacances qui tournent au cauchemar 

A la fin de l’été, René Regnault décide de partir en vacances pour profiter du soleil de Thaïlande. L’ancien patron du WSM Café au Mans prend l’avion. Mais les vacances prennent une toute autre tournure à son arrivée à Patong, près de Phuket. En s’arrêtant échanger de l’argent dans un guichet, il est arrêté par la police et se voit retirer son passeport. Motif invoqué : avoir tenté d’échanger des faux billets de 100 euros. C’est le début des cauchemars. 

Des montagnes russes émotionnelles 

René Regnault est placé en détention en attendant la date de son procès. Dans une lettre adressée en décembre 2017 au président de la République de l’époque, François Hollande, il décrit « ses conditions d’hygiènes proches de celles des égouts, auxquelles il a fallu payer 3 500€ pour qu’il puisse attendre son procès en liberté ». 

Un mois auparavant, la justice le reconnaissait une première fois non coupable. Mais l’équivalent du procureur en Thaïlande décide de faire appel du jugement cinq mois après l’annonce du jugement. C’est reparti pour plusieurs mois d’attente avant la prochaine audience. 

Puis la libération hier 

Une nouvelle attente agaçante pour René Regnault. D’autant qu’il y a quelques semaines, le journaliste Loup Bureau était libéré grâce à l’intervention de l’Etat auprès du gouvernement turc. Le Manceau faisait part de son agacement sur les réseaux sociaux : 

Heureusement, la libération intervient ce mercredi 19 octobre. La justice thaïlandaise prononce à nouveau son innocence dans l’affaire des faux billets. René Regnault va désormais pouvoir récupérer son passeport. Mais l’aventure ne sera terminée qu’à son arrivée sur le tarmac d’un aéroport français. Selon un de ses amis, la procédure peut prendre une semaine voire un mois.