La Minute Eco : la France a-t-elle produit la voiture électrique la moins chère du marché européen ?

La Minute Eco : la France a-t-elle produit la voiture électrique la moins chère du marché européen ?

11 mars 2021

Vibration

La Minute Eco : la France a-t-elle produit la voiture électrique la moins chère du marché européen ?

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

La voiture électrique la moins chère du marché européen pourrait bien être Française. Je vous en avais déjà parlé voici quelques mois : Dacia, filiale de Renault, avait alors présenté un nouveau véhicule, la “Dacia Spring électrique”. Une voiture dont on promettait qu’elle serai vendue à prix extrêmement serré.

Et bien ce n’est pas qu’une promesse : les tarifs de la Dacia Spring, qui doivent être dévoilés officiellement aujourd’hui, ont en réalité déjà fuité sur les réseaux sociaux. A priori, vous pourriez repartir au volant d’une voiture électrique avec climatisation, s’il vous plaît, pour 12 400 euros. Hors reprise de votre voiture actuelle, mais en intégrant la prime gouvernementale pour les acheteurs de voitures électriques, prime qui disparaîtra un jour.

12 400 euros, c’est près de 3 000 euros de moins que la moins chère des voitures électriques actuellement sur le marché ; la Renault Twingo ZE, est proposée à partir de 15 000 euros. A ce prix-là, pas de compromis pourtant sur l’autonomie : la Dacia Spring promet de parcourir 225 km avec un plein d’électricité.

A ce prix-là, vous pouvez acheter une voiture électrique en remboursant moins de 100 euros par mois sur 9 ans, la durée maximale d’un crédit à la consommation. Pour qui en a besoin pour les déplacements du quotidien, ou pour partir en vacances, mais pas trop loin de chez soi, c’est à priori une excellente affaire.

Et ce, d’autant plus que la Spring electrique est plutôt une assez jolie voiture, avec des airs de mini SUV.

Pour mémoire, une voiture électrique permet de parcourir 100 kilomètres avec 2 euros, contre minimum trois fois plus avec une voiture diesel. En revanche, pour les longs trajets, il faut aller de borne en borne de recharge, ce qui n’amuse pas forcément tout le monde.

I