La Minute Eco : les achats sur Internet expédiés depuis l'étranger désormais soumis &agrave la TVA

La Minute Eco : les achats sur Internet expédiés depuis l'étranger désormais soumis &agrave la TVA

2 juillet 2021

Vibration

La Minute Eco : les achats sur Internet expédiés depuis l'étranger désormais soumis &agrave la TVA

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

Cette fois, ça y est : si vous commandez sur AliExpress, Wish, mais aussi sur Amazon, Cdiscount et même sur Fnac.com, et si l’article que vous commandez est expédié d’un pays qui n’est pas membre de l’Union européenne... Attention, attention, attention.

Les prix affichés sur ces sites ne sont à priori plus corrects. En effet, depuis hier, ces produits importés sont soumis à la TVA française comme tous les produits vendus en France.

Jusqu’ici, parce qu’ils étaient vendus en ligne et donc, expédiés depuis l’étranger, ils y échappaient, créant une concurrence déloyale par rapport aux vendeurs français, y compris aux vendeurs en ligne.

La conséquence pour vous consommateurs est toute simple : ce que vous commandez à partir d’aujourd’hui sur Internet et qui sera expédié depuis l’étranger sera désormais, soit taxé à hauteur de 20 % au moment de l’achat, soit taxé à l’arrivée directement par la Poste.

Poste qui ajoutera des frais de dédouanement de 5 à 10 euros.

Soumettre à la TVA les achats sur Internet expédiés depuis l’étranger n’a rien d’une sanction ou d’une réaction protectionniste. Il s’agit simplement d’un rééquilibrage.

Prochaine étape : que les frais d’envoi depuis l’étranger soient plus le reflet de la réalité. Aujourd’hui, pour envoyer un petit colis en Chine, vous devez débourser plusieurs dizaines d’euros. Une entreprise chinoise qui envoie un petit colis en Europe débourse elle quelques dizaines de centimes d’euros...

I