La Minute Eco : voiture au garage, évitez les mauvaises surprises...

La Minute Eco : voiture au garage, évitez les mauvaises surprises...

13 avril 2021

Vibration

La Minute Eco : voiture au garage, évitez les mauvaises surprises...

La Minute Éco

Mots-clés: La Minute Éco

Le passage de la voiture au garage est assez souvent synonyme d’ennuis financiers. Rares sont les interventions qui ne coûtent pas plusieurs centaines d’euros, quand on ne parle pas carrément de milliers d’euros.

Pour éviter les mauvaises surprises, rappelons d’abord le principe de l’ordre de réparation. Avant d’engager les travaux, votre garagiste doit vous établir un devis, puis vous faire signer ce fameux ordre de réparation, qui l’engage financièrement vis-à-vis de vous. La facture n’est pas censée dépasser le montant figurant sur l’ordre de réparation, sauf mauvaise surprise en démontant une pièce, par exemple. Auquel cas, il doit vous contacter avant de continuer, ou vous informer du dépassement estimé.

Souvenez-vous ensuite que les professionnels de l’automobile sont tenus de vous proposer des pièces d’occasion reconditionnées, chaque fois que cela est possible. Grâce à elle, on peut économiser entre 30 et 50 % par rapport au prix du neuf.

A ce sujet, il y aura peut-être du nouveau pour les consommateurs à partir de l’an prochain. Pour l’instant, sur certaines pièces de carrosserie comme les phares ou les rétroviseurs, les constructeurs disposent encore d’un monopole. Cela veut dire qu’un garagiste ne peut pas vous monter une pièce de carrosserie neuve qui ne viendrait pas directement du constructeur. Quand on sait qu’un phare coûte parfois près de 1 000 euros, on comprend l’enjeu d’une ouverture à la concurrence de ces pièces détachées. Bien évidemment, les constructeurs auto, à la peine à cause de la crise, n’entendent pas lâcher cette source de revenus sans batailler. On saura bientôt qui l’emportera dans le cœur des parlementaires.

I