Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

A Nevers, les enseignants en grève contre la réforme des retraites

10 janvier 2020 à 06h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Une salle de classe.
Crédit photo : Commons - Enzo Fortunato

Les enseignants figurent parmi les professions mobilisées contre la réforme des retraites.

Pas de rentrée sans retrait ! C’est le mot d’ordre des enseignants en ce début d’année 2020. Hier, ils étaient encore nombreux dans les cortèges, syndiqués ou non. Aujourd’hui, leur retraite est calculée sur les six derniers mois de leur carrière. Une fois la réforme passée, comme pour le privé, ce sera sur l’ensemble de la carrière. Beaucoup d’entre eux démarrent avec des salaires assez faibles, ils estiment donc qu’ils seront fortement perdants. « C’est la structure de la réforme par points qui tirer vers le bas », estime Christophe Schweizer, enseignant en sciences économiques et sociales au lycée Raoul Follereau à Nevers :

 

Écouter le podcast

 

Des hausses de salaire en compensation

Les enseignants estiment leurs pertes à environ 30%. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé en contrepartie des augmentations de salaire tout au long de la carrière. Une enveloppe de 10 milliards d’euros sur plusieurs années est évoquée. Mais cela ne convainc pas Christophe Schweizer. « Notre point d’indice est gelé depuis 10 ans, cela ne compensera même pas la hausse liée à l’inflation », explique-t-il. « C’est quasiment insultant », poursuit l’enseignant :

 

Écouter le podcast

 

Les enseignants demandent aujourd’hui le retrait total de la réforme.