Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Accident mortel dans l'Aisne : le chauffeur du poids-lourd toujours en garde à vue

29 juillet 2020 à 11h36 Par Iris Mazzacurati avec AFP
L'accident de la RN 2, à hauteur de Laon dans l'Aisne, a fait quatre victimes, mardi 28 juillet. Image d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

Une erreur du chauffeur du poids-lourd impliqué pourrait être à l’origine de l'accident de la route qui a tué quatre enfants mardi sur la RN2 à Laon (Aisne), selon une source policière. L’homme est en garde à vue depuis les faits.

Selon une source policière révélée par une radio d’information, le chauffeur du poids-lourd impliqué dans le terrible accident mortel aurait expliqué avoir perdu le contrôle de son véhicule en ramassant quelque chose au sol, dans sa cabine.

"Parmi les quatre victimes, il y avait un enfant âgé de 9 ans, deux de 11 ans et un de 13 ans", a indiqué une autre source policière à l'AFP, précisant que "la conductrice était la mère d'un des enfants", les trois autres étant "des cousins". 

Survenu vers 15h mardi 28 juillet sur la route nationale 2, à hauteur d'un collège et d'un terrain de sport, l'accident avait impliqué cinq véhicules au total, dont un poids lourd de type camion-benne, deux fourgonnettes et deux véhicules de tourisme, selon les pompiers. 

L'une des voitures avait immédiatement "pris feu", tuant les quatre enfants qui se trouvaient à bord et blessant gravement la conductrice, héliportée au centre hospitalier d'Amiens.

"Les circonstances ne sont pas complètement claires, elles feront évidemment l'objet d'enquêtes administrative et judiciaire.

Il semble néanmoins qu'un véhicule ait été percuté par un camion qui venait en sens opposé et que ce même véhicule ait été également percuté par l'arrière. C'est l'effet conjugué de ces deux chocs qui a entraîné l'embrasement du véhicule", avait expliqué le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, arrivée en début de soirée sur les lieux du drame.

Ce drame survient huit jours après une autre tragédie routière qui a frappé neuf membres d'une même famille sur l'A7, dans la Drôme. Leur monospace avait pris feu avant d'effectuer une sortie de route, provoquant la mort de cinq enfants de 3 à 14 ans qui se trouvaient à bord.

Le parquet de Laon doit communiquer dans l'après-midi.