Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Acheter ses médicaments sur internet, est-ce une bonne idée ?

29 août 2019 à 06h00 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixnio

Si vous êtes allé en pharmacie récemment, il se peut que votre pharmacien vous ait donné un autre médicament que celui que vous avez l’habitude de prendre. En cause, une pénurie de médicaments qui touche l’ensemble du territoire. Des solutions alternatives existent mais sont-elles fiables ?

En France, les pénuries de médicaments ne sont pas rares mais ces dernières années, elles sont de plus en plus fréquentes. Le gouvernement doit présenter un plan en septembre pour lutter contre ces ruptures d’approvisionnement. Mais quelles sont les origines de ces pénuries de médicaments ? Question posée au pharmacien Pierre-Olivier Theuriot, le gérant de la pharmacie Les Loges à Nevers :

 

Écouter le podcast

 

Parmi les médicaments dont manquent principalement les officines, on trouve les anticancéreux, antibiotiques, vaccins, corticoïdes ainsi que certains contraceptifs. Mais comment gère-t-on la situation pour les patients qui doivent suivre un traitement bien spécifique ?

 

Écouter le podcast

 

De son côté, le gouvernement prévoit un plan pour limiter ces pénuries à l’avenir. Le mois prochain, il doit présenter ces mesures allant dans ce sens comme celle demandant aux grossistes répartiteurs d’augmenter le volume de leurs stocks. Problèmes, ces professionnels dépendent eux aussi des livraisons que les laboratoires acceptent de leur faire. Une autre solution avancée serait de refabriquer certains médicaments en France par des laboratoires français, de manière à avoir une distribution exclusive pour les pharmacies du territoire. En attendant que ces solutions n’arrivent, certains patients ont décidé de se tourner vers Internet pour acheter leurs médicaments. Est-ce une bonne idée ?

 

Écouter le podcast

 

Si votre traitement n’est plus disponible, il est donc toujours recommandé d’aller voir son pharmacien et votre médecin pour chercher un traitement alternatif avec des produits de substitution.