Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Affaire Sarah Halimi : une nouvelle loi sur l'irresponsabilité pénale en préparation

26 avril 2021 à 09h20 Par Iris Mazzacurati
L'annonce du nouveau projet de loi sur l'irresponsabilité pénale a été faite dimanche, juste avant la série de manifestations qui a eu lieu à Paris et dans d'autres villes de France.
Crédit photo : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Alors que des rassemblements se sont multipliés dimanche, dans plusieurs villes de France pour protester contre l’absence de procès après le meurtre de Sarah Halimi, le gouvernement a annoncé un projet de nouvelle loi sur l'irresponsabilité pénale.

Onze jours après la confirmation de l'absence de procès dans l'affaire Sarah Halimi, le gouvernement a annoncé un projet de nouvelle loi sur l'irresponsabilité pénale, dimanche 25 avril en fin de matinée.

Dans l’après-midi, plusieurs manifestations en France réclamaient "justice" pour Sarah Halimi. Le 14 avril, la Cour de cassation avait confirmé l'irresponsabilité pénale du meurtrier de cette sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris, sur la base de trois expertises, selon lesquelles il avait commis les faits lors d'une "bouffée délirante" sur fonds de forte consommation de cannabis, entérinant ainsi l'absence de procès pour le jeune homme, hospitalisé en psychiatrie depuis ce crime.

Répondant à la demande d'Emmanuel Macron d'un "changement de la loi", le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a indiqué que le projet de loi serait présenté "fin mai" en Conseil des ministres, en vue d'un vote "par le Parlement à l'été".

L'annonce a été faite en milieu de journée, juste avant la série de manifestations. A Paris et dans d'autres villes, plus de 25 000 manifestants selon les autorités, se sont rassemblés pour contester l'absence de procès, à l'appel de collectifs citoyens et de représentants de la communauté juive.



(Avec AFP)