Info générale

Aides : jusqu’à 1500 euros pour les soignants, 150 euros pour certaines familles

15 avril 2020 à 15h04 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Pexels

Soignants, familles les plus modestes et fonctionnaires : en pleine épidémie de coronavirus, le gouvernement a annoncé ce mercredi une série de primes et aides financières. Le plan d’urgence est porté à plus de 110 milliards d’euros.

Le gouvernement a levé le voile ce mercredi sur les aides promises lundi soir par Emmanuel Macron pour faire face à la crise sanitaire. En première ligne face au coronavirus, les soignants sont les premiers concernés par ces annonces. Les blouses blanches qui travaillent dans les régions les plus touchées recevront une prime de 1.500 euros nets. Ceux qui ont accueilli des patients dans les départements les moins touchés vont aussi en bénéficier. Le personnel hospitalier mobilisé dans les autres régions recevra 500 euros.

Les heures supplémentaires pendant la crise vont aussi être davantage revalorisées pour les soignants, à hauteur de 50%. Par ailleurs, l’idée d’une prime pour les personnes qui travaillent dans les Ehpad et le service à domicile doit encore être précisée.

D’autres fonctionnaires et les familles les plus modestes également aidées

De leur côté, les agents de la fonction publique de l’État et de la fonction publique territoriale recevront 1.000 euros. Une somme « modulable en fonction de la durée d’engagement des agents »,  précise le Premier Ministre Edouard Philippe. 

Alors que les dépenses alimentaires augmentent en raison du confinement, les familles les plus modestes vont aussi recevoir une enveloppe exceptionnelle : 150 euros pour chaque ménage qui bénéficie du RSA ou de l’ASS, plus 100 euros par enfant. Les familles qui touchent des aides au logement recevront elles 100 euros par enfant. Au total, plus de quatre millions de foyers sont concernés par ces mesures budgétaires.