Musique

Angèle se confie sur ses problèmes d’audition qui lui gâchent la vie

20 février 2020 à 11h30 Par A.L.
Angèle doit vivre chaque jour avec des acouphènes.
Crédit photo : Angèle VL Records

En pleine tournée à travers la France et la Belgique, Angèle vient de se confier sur le problème d'audition qui lui gâchait la vie : les acouphènes. Une véritable souffrance pour l'artiste qui lui a inspiré la chanson "J'entends".

Si Angèle ne cesse de cartonner avec ses morceaux à l'instar de Tout Oublier au fameux Balance Ton Quoi en passant par son dernier featuring avec Swing sur S'en Aller, la chanteuse belge doit vivre avec un mal qui la ronge depuis plus de deux ans. En effet, dans une interview accordée au média Brut, l'interprète de Ta Reine est revenue sur son problème d'audition et sur le jour où tout a commencé : alors que l'artiste de 24 ans était installée sur un plateau télé, elle a rencontré un problème de micro l’obligeant ainsi à augmenter le volume de son boitier. C'est à cet instant qu'elle reçoit une sorte de coup de jus dans les oreilles. Elle se souvient : "Je ne me suis pas rendue compte mais j'ai pris un gros coup. C'est physique, le son c’est des fréquences et ça veut dire qu'elles viennent taper dans le tympan". Le lendemain, tandis qu'elle décide de travailler sur un nouveau morceau, c'est le drame. "J’ai arrêté la musique, j’entendais encore le son dans mes oreilles. Je me souviens m’être levée, avoir un peu titubé dans l’appartement en imaginant que c’était la fin du monde", a-t-elle expliqué.

Voir cette publication sur Instagram

Next concert à New York in 6 jours et Montréal j-9 🇺🇸🇨🇦🇧🇪 Il reste places au centre bell Link in story bisouuuuusssssss

Une publication partagée par Angèle 🌹 (@angele_vl) le

"Les acouphènes c’est un truc qui peut rendre fou"

Angèle doit vivre avec ce problème au quotidien. "Les premiers mois étaient vraiment bizarres, parce que j’en parlais pas trop, parce que je ne voulais pas trop admettre que j’avais un problème", a-t-elle confié. "On n’en entend pas beaucoup parler, alors que franchement les acouphènes c’est un truc qui peut rendre fou. Moi j’ai de la chance, c’est vraiment très léger. Ma plus grande peur, c’est que ça empire", a lâché la chanteuse, ajoutant avoir eu un "sentiment d'énorme angoisse car je savais que c'est incurable et qu'on ne peut rien faire. L'oreille est fragile et quand elle est abimée, c'est pour toujours"