Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Angers, Châteauroux, Tours… Le ras le bol des policiers

12 octobre 2020 à 18h38 Par Guillaume Pivert
80 policiers se sont notamment rassemblés devant le commissariat de Tours à la mi-journée.
Crédit photo : Pixabay

Les policiers se sont rassemblés devant leurs commissariats un peu partout en France à la mi-journée à l’appel du syndicat Unité SGP.

Ils disent être devenus des cibles. Après l’agression de deux policiers la semaine dernière à Herblay dans le Val d’Oise, c’est un commissariat qui a été la cible d’un jet de mortier d’artifices samedi soir à Champigny-sur-Marne, en région parisienne. La veille, au Mans, des véhicules de police avaient déjà été visés par des tirs de mortiers. Trois personnes ont été interpellées. Deux sont majeures et devraient comparaitre demain mardi devant la justice.

A trois jours d’une rencontre entre les syndicats et Emmanuel Macron, les policiers se sont rassemblés ce lundi à la mi-journée pour dénoncer les agressions dont ils sont victimes. Ils étaient une vingtaine devant les commissariats du Mans et de Châteauroux, 70 à Angers, 80 à Tours.