Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Arjowiggins : la liquidation judiciaire prononcée pour l’usine de Bessé-sur-Braye

29 mars 2019 à 11h36 Par Alicia Mechin
Crédit photo : Google Maps

Pas de miracle pour les salariés de l’usine Arjowiggins de Bessé-sur-Braye. Le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé ce vendredi la liquidation judiciaire. 584 emplois sont supprimés.

L’espoir se faisait de plus en plus mince, ces derniers jours, pour les salariés de la papeterie sarthoise. Après le retrait du repreneur potentiel norvégien Lessebo, aucune offre de reprise n’était sur la table pour le site sarthois. L'Etat et les collectivités territoriales s'étaient engagés à investir 20 millions d'euros pour la reprise de l'usine, mais il manquait tout de même 20 millions d’euros de fonds privés, réclamée dans le cadre de la réglementation européenne.

Les salariés de l’usine sarthoise s’étaient donc mobilisés cette semaine pour tenter de sauver leur usine. 150 d’entre eux ont fait le déplacement hier à Angers dans l’espoir d’alerter et de rencontrer Emmanuel Macron. Une délégation avait finalement été reçue dans l'après-midi par Anne-Claire Mialot conseillère du chef de l'Etat, Christelle Morançais, la présidente de région et Bernard Gonzalez, le préfet du Maine-et-Loire.

Si l’usine de Bessé-sur-Braye va fermer ses portes, les deux autres sites de Saint-Mars-la-Brière, également dans la Sarthe, et de Château-Thierry, dans l'Aisne, devraient être repris partiellement. Ils emploient un peu plus de 300 personnes.