Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Attentat de Nice : État d'urgence prolongé jusqu'à début 2017 ?

19 juillet 2016 à 14h21 Par Rédaction

Minute de silence en hommage aux victimes

Une minute de silence a été respectée partout en France hier pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice. 

En Saône et Loire, les pensées se sont dirigées en direction des proches de Robert Marchand, un Bourguignon tué alors qu’il accompagnait des enfants qui devaient participer à un meeting d’athlétisme à Monaco. Certains rassemblements étaient organisés en soirée comme à Segré où les drapeaux de la mairie ont été mis en berne.

 

Une attaque préméditée

Le procureur de Paris s'est exprimé hier sur l'attentat de Nice, il a confirmé que de nombreux éléments permettaient d'affirmer que l'attaque avait été préméditée. 

Concernant le profil du tueur, son ex-épouse l'a décrit comme étant particulièrement violent avec elle et ses enfants. Un homme qui a également connu une dépression nerveuse. L'exploration de son ordinateur a permis de découvrir des fichiers en lien avec des recherches sur Daesh et un intérêt certain pour la mouvance djhadiste radicale.

 

État d'urgence prolongé jusqu'à début 2017 ?

L’Assemblée nationale est appelée à voter une prolongation de l’état d’urgence pour la quatrième fois depuis novembre dernier. Le gouvernement propose une prorogation de trois mois mais un autre débat sur la durée devrait avoir lieu au Parlement. On parle de prolonger la mesure jusqu’au début de l’année prochaine.