Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Au lieu de penser à elle, une femme achète quatre maisons pour des sans abri !

01 juin 2017 à 09h38 Par Rédaction

Depuis qu'elle a fini de rembourser son logement, Jessica Pearce, une australienne achète des maisons dans la banlieue de Melbourne pour accueillir des sans-abri.

En 2016, Jessica et son compagnon avaient réservé un hôtel dans le centre de Melbourne pendant les fêtes de Noël. Le couple avait été choqué de voir le nombre de sans-abri qui vivaient et dormaient dans les rues. « Mon conjoint et moi étions choqués, et sans doute nous sentions nous un peu coupables, nous ne savions pas qu'il existait un tel problème de logement à Melbourne. Les trottoirs étaient jonchés de personnes allongées sur des lits ou à même le sol », a-t-elle raconté à ABC local.

Touchés, Jessica et son partenaire ont passé deux nuits à déambuler dans les rues pour distribuer des billets de 20 et de 50 dollars australiens à ceux qui dormaient dehors et à parler avec certains d’entre eux. Ils ont notamment fait la connaissance d’un père de deux enfants, de deux et de trois ans, qui ne pouvait plus les voir car il n’avait plus de toit. Le couple lui a d’abord payé deux nuits d’hôtel. Ensuite, ils l’ont installé dans un motel pendant un mois.

Après cette rencontre, Jessica ne pouvait pas reprendre sa vie comme si de rien n’était. « Je voulais qu’il ait un logement stable pour ses enfants », a-t-elle expliqué. Elle venait de finir de rembourser sa maison. Mais plutôt que d’investir dans un nouveau bien immobilier pour elle et sa famille, elle a décidé d’acheter quatre maisons en banlieue pour loger des sans-abri. « Le prix que j’aurais dû payer pour une maison en ville était le même que pour quatre maisons dans des régions moins chères. », a raconté Jessica. Le couple a collaboré avec plusieurs associations pour octroyer les logements au mieux. Par exemple, une des maisons sera dédiée aux familles avec enfants et une autre à des étudiants sans-abri.

Par ce geste de générosité, Jessica a rendu ce qu’elle avait reçu étant plus jeune. En effet, à l'âge de 16 ans, sa mère et son beau-père l’ont mise à la porte. Grâce à une association, elle a vécu dans un foyer de jeunes afin de poursuivre ses études. Aujourd’hui, elle gagne très bien sa vie. "Le coup de pouce que j'ai eu m'a permis de réussir là où beaucoup de monde échoue." Une belle histoire de solidarité.