Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bientôt la naissance d'un rhinocéros noir au Bioparc de Doué-la-Fontaine

07 septembre 2017 à 09h26 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : Bioparc Doué-la-Fontaine

Deux semaines seulement après la mort d’un girafon, le Bioparc de Doué-la-Fontaine annonce enfin une bonne nouvelle. Un petit rhinocéros noir devrait voir le jour au sein du zoo dans quelques jours.

Le suspense est à son comble dans le Maine-et-Loire. Dans quelques jours, il pourrait y avoir un nouveau pensionnaire au sein du Bioparc de Doué-la-Fontaine : un petit rhinocéros noir. C’est Tisa, une femelle de 23 ans qui attend un petit. Et si la grossesse est menée à terme, il s’agirait de la première naissance de rhinocéros noir en France.

Au parc, les soigneurs sont dans l’attente. Après l’euthanasie d’un girafon qui souffrait d’un problème cardiaque il y a deux semaines, l’équipe espère vraiment pouvoir annoncer une bonne nouvelle dans les prochains jours. Mais il faut être vigilant, une naissance au sein d’un groupe de rhinocéros est toujours délicate : outre le rejet possible venant de la mère du petit, le bébé pourrait aussi être écrasé par ses congénères. A l’âge adulte, un rhinocéros noir peut atteindre les 1500 kilos.

Au mois d’août déjà, le Bioparc de Doué-la-Fontaine a pu annoncer plusieurs naissances : deux tatous et deux tamarins pinchés ont agrandi la tribu. Depuis janvier, les soigneurs avaient déjà pu s’occuper de plusieurs nouveaux venus, parmi lesquels six bébés crocodiles, trois mangoustes naines et un petit gibbon fraichement nés.

Et outre ces naissances, le zoo affiche aussi des nouveautés pour cette saison qui commence. Les visiteurs peuvent notamment découvrir un nouvel espace escarpé, qui ressemble aux cimes de l’Himalaya. Dans ce nouveau territoire, une panthère des neiges, des bouquetins ou encore des vautours. Il est d’ailleurs possible d’assister au repas de ces oiseaux charognards.