Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
L'Equipe du Matin Vibration

Bientôt un nouveau jour travaillé pour la solidarité ?

25 avril 2019 à 09h15 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay - image d'illustration

Dans la plupart des entreprises, le lundi de Pentecôte n'est plus férié ! Il est travaillé gratuitement depuis 2004 pour aider au financement des personnes âgées et handicapées. Un deuxième jour férié pourrait être travaillé en solidarité. Explications.

À moins d'avoir déjà posé votre lundi de Pentecôte, vous allez sûrement devoir le travailler gratuitement. Depuis 2004, les entreprises choisissent un jour ferié qui doit être travaillé bénévolement par les salariés, en solidarité envers les personnes âgées et handicapées. Mais en 2019, ce jour de solidarité semble ne plus suffire. Alors qu'Emmanuel Macron doit annoncer les mesures sur le grand débat national ce jeudi, la question d'un deuxième jour de solidarité se pose depuis quelques semaines. 

Près de 5 milliards d'euros pour les personnes âgées.

Selon le gouvernement, la création d'un second jour de solidarité pourrait remplacer l'allongement de la durée de travail et le recul de l'âge de départ à la retraite. Chaque année, le lundi de Pentecôte travaillé gratuitement rapporte plus de deux milliards d'euros pour le financement et le maintien de l'autonomie des personnes âgées et handicapées. Un second jour de solidarité permettrait donc de récolter près de 5 milliards d'euros. Et il se pourrait que ce ne soit pas suffisant ! 

Pour le moment, rien n'a été annoncé dans ce sens officiellement. 14% des Français sont tout de même en faveur d'une nouvelle suppression de jour férié selon un sondage IFOP. Et vous ?