Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Bientôt un treizième mois pour tous les Français ?

19 septembre 2017 à 11h04 Par Diane Thibaudier

C’est la formulation utilisée par le ministre de l’Action des comptes publics, Gérald Darmanin. Mais il ne s’agit en fait pas d’un treizième salaire versé aux Français. Explications.

Il était invité lundi sur BFMTV, pour évoquer les mesures économiques que le gouvernement met en place en ce moment. Des mesures qui devraient donc rapporter « un treizième mois » aux Français selon lui. Une « décision historique et très concrète » selon ses termes. Mais il s’agit là d’une formulation, une manière de soigner l’image sociale du gouvernement Macron, puisque dans les faits, aucun treizième mois ne sera versé aux salariés.

Toujours selon le ministre de l’Action des Comptes publics, la suppression de plusieurs taxes et cotisations permettraient en fait aux Français d’économiser l’équivalent d’un mois de salaire. Gérald Darmanin met en avant deux mesures pour expliquer sa vision des choses : la suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80% des foyers français, et la suppression des cotisations salariales « maladie » et « chômage ». Par exemple, un couple qui paye 600€ de taxe d’habitation cette année, payera 180€ de moins l’année prochaine, puis encore 200€ de moins l’année suivante pour arriver à 0€ au bout de trois ans. Quant à la suppression des cotisations, elle devrait faire économiser 250 euros par an à un salarié qui touche le Smic.

On est loin du Smic net actuel

Autre mesure qui permettrait d’arriver à ce « treizième mois », la hausse de la prime d’activité, comme l’a assuré Gérald Darmanin sur son compte Twitter. En réalité, la formulation est exagérée puisque tout le monde ne verra pas sa taxe d’habitation supprimée. Et même si c’est le cas, pour notre couple donné en exemple, on parle donc d’une économie de 600€, à laquelle s’ajoute 250€ de suppression de cotisations. On est loin des 1153€ du Smic net actuel.

Lors de cette interview sur BFMTV, le ministre de l’Action des comptes publics a par ailleurs confirmé la prochaine revalorisation des pensions de retraites de base prévue pour le mois prochain.