Info générale

Billets non remboursés : 57 compagnies aériennes mises en demeure par UFC-Que Choisir

24 avril 2020 à 16h35 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

L'association spécialisée dans la défense des droits des consommateurs vient de dénoncer 57 compagnies aériennes qui refusent de rembourser les passagers dont le vol a été annulé à cause de la crise liée à la pandémie de coronavirus.

L'association UFC-Que choisir menace d'assigner devant la justice 57 compagnies aériennes dont Air France, pour non-respect de la législation européenne en matière de remboursement des billets, après l’annulation en série des vols aériens à cause de la crise du Covid-19. "Après que certaines compagnies ont fait exploser le prix des billets des Français bloqués à l’étranger au début de la crise, nombre d’entre elles entendent aujourd’hui renier le droit à remboursement des millions de passagers aux vols annulés en leur imposant un bon d’achat", a ainsi déploré l’UFC-Que Choisir.

"Seules 23% des compagnies respectent leurs obligations"

Très remontée, l'association de défense des consommateurs a donc décidé de monter au créneau pour exiger le remboursement des billets pour tous les clients. "Seulement 23 % d’entre elles respectent leurs obligations et proposent le remboursement immédiat des billets annulés aux passagers", a affirmé l’association. Face à cette situation, UFC-Que Choisir a donné quinze jours aux 57 compagnies qui ne respectent pas leurs obligations pour revenir sur leur politique de non-remboursement. Sinon, une action en justice pourra être intenter. En effet, "en cas d’annulation de vols, la compagnie aérienne est tenue de proposer en premier choix au consommateur le remboursement du billet, dans un délai de 7 jours, au prix auquel il a été acheté", stipule la réglementation européenne. Parmi les compagnies aériennes mises en demeure, on retrouve ainsi Air France, KLM, Vueling, EasyJet, Transavia, Ryanair, TAP ou encore Corsair. La liste intégrale est disponible juste ici.