Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Bourgogne : fortes inondations et reconnaissance de catastrophe naturelle

12 mars 2018 à 11h32 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Wikimedia Commons

Le weekend a encore été mouvementé côté météo, en particulier en Bourgogne-Franche-Comté. La Saône-et-Loire et la Côte d’Or font partie des départements qui ont subi d’importantes intempéries. On fait le point sur la situation ce lundi midi :

Un violent orage s’est donc abattu dimanche après-midi dans le sud de la région Bourgogne-Franche-Comté. Ces intempéries ont causé d’importants dégâts, notamment dans le Brionnais, en Saône-et-Loire. Ce midi, la circulation est toujours très compliquée sur la D122. En effet, les ruisseaux voisins sont sortis de leur lit et inondent une partie de la chaussée.

En Côte d’Or également, les routes sont toujours barrées dans certains secteurs, notamment la D905 à Pouillenay. A Bussy-Rabutin, le château a subi quelques dégâts suites à des coulées de boue et d’eau. Les pompiers sont sollicités dans le secteur d’Aignay-le-Duc, d’Epinac, de Marcigny ou encore de Buxy, en particulier pour des caves inondées. Autorités et riverains attendent désormais la décrue.

De son côté, François Sauvadet a pris la parole hier. Dans un communiqué, le président du conseil départemental de Côte d’or a annoncé la création d’un fonds d’aide exceptionnel et demandé à l’état une reconnaissance de catastrophe naturelle pour les communes touchées par l’orage de la journée.

L’Yonne et la Côte d’Or dans le Journal officiel

D’autre part, 50 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle en Bourgogne. La liste complète a été publiée ce samedi au Journal Officiel. Parmi les départements concernés, on retrouve la Côte d’Or et l’Yonne. Toutes ces communes ont été touchées par les inondations et coulées de boue observées entre le 21 et le 30 janvier dernier lors du passage des intempéries. Les victimes ont encore une semaine pour déclarer leur sinistre à leur assurance.