Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Bourgogne : Sophie Lionnet vivait un véritable calvaire

18 avril 2018 à 08h16 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

La Bourguignonne était employée par un couple à Londres, comme jeune fille au pair. Hier, lors du procès de ses meurtriers présumés, l'un des accusés a révélé qu'elle vivait un calvaire.

Le procès des meurtriers présumés de Sophie Lionnet nous en apprend davantage tous les jours. En ce début de semaine, c'est Ouissem Medouni qui était entendu dans cette affaire à Londres. L'homme a accusé sa compagne de violences commises sur la Bourguignonne. Selon lui, les semaines qui précédaient sa mort, la jeune femme était amaigrie, épuisée et battue par la maitresse de maison. Ouissem Medouni a accusé Sabrina Kouider d'avoir violenté la jeune fille au pair à plusieurs reprises.

Une obsession qui vire au cauchemar

Selon lui, sa compagne était totalement obsédée par Sophie Lionnet. Elle l'accusait d'avoir comploté avec son ancien compagnon, pour abuser de certains des membres de sa famille. Ouissem Medouni a avoué que Sabrina Kouider avait frappé la jeune femme à plusieurs reprises avant sa mort. Notamment à l'aide d'objets comme des câbles électriques. Il a assuré que sa compagne l'avait appelé un jour du mois de septembre pour lui avouer qu'elle avait tué Sophie Lionnet accidentellement.

Les restes du corps de la jeune Bourguignonne avaient été retrouvés dans le jardin du couple, en partie calcinés.