Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

“C’est merdique !” : une Française refuse le confinement pour bronzer sur la plage (vidéo)

20 mars 2020 à 16h15 Par A.L.
Cette Niçoise est très remontée par les mesures du gouvernement.
Crédit photo : Pixabay

En pleine pandémie du Covid-19, une Française originaire de Nice a protesté contre la fermeture des plages afin de lutter contre la propagation du virus. La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Pour certains, les mesures strictes imposées par le gouvernement pour tenter de freiner la propagation du coronavirus n'ont aucun intérêt. Pourtant, la France est bel et bien en confinement quasi total depuis le 17 mars dernier. Et si les Français n'ont pas le droit de sortir de chez eux à part pour des besoins essentiels (courses de premières nécessités, rendez-vous médicaux ou encore aller travailler), ils peuvent néanmoins prendre un peu l’air ou faire un footing (aux alentours du domicile), mais hors de question de flâner dans les rues ou de bronzer sur la plage à l'instar de Christiane, une Niçoise particulièrement remontée contre le confinement.

En effet, ce jeudi 19 mars, cette femme a été interpellée par un journaliste de Nice Matin alors qu'elle bronzait tranquillement sur les galets. Le journaliste l'a alors informée de la fermeture des plages méditérannéennes françaises et de la Corse. "C’est merdique ! C’est con […] Je ne peux pas rester confinée dans un appartement. S’ils ferment la plage, qu’est-ce qui va se passer dans cette ville ? On va tous crever alors", s'est insurgée la Niçoise peu soucieuse de se faire verbaliser par la police. "Ces mesures sont-elles démesurées ?", l'a donc interrogé le journaliste. "Oui ! Parce que de toute façon, les trois quarts des gens qui se promènent n’ont pas de masque, ils ont des gants […] Mais ce sont surtout les plus faibles normalement à qui il s’attaque, ce virus", a alors répondu Christiane, sûre d'elle. La vidéo de l'interview est rapidement devenue virale sur la toile.

Un couvre-feu instauré à Nice

De son côté, après avoir fermé la promenade des Anglais, Christian Estrosi, le maire de Nice, vient de prendre un arrêté pour imposer un couvre-feu dans la ville à partir de ce vendredi soir, comme le révèle Le Parisien. "À partir de 20 heures, une fois les commerces et pharmacies fermés, plus personne n'a de raison de sortir. Donc on ne sort plus, sauf les personnels spécifiquement autorisés par cet arrêté : personnel médical, ou social pour ceux qui font des visites à domicile de personnes fragiles pour le portage de repas par exemple", a alors indiqué l'ancien président de la région Paca, lui-même atteint du coronavirus.