Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Calvin Harris : son incroyable medley aux Brit Awards (Vidéo)

22 février 2019 à 11h00 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Calvin Harris

Calvin Harris en a mis plein les yeux lors de la cérémonie des Brit Awards. Sa prestation restera dans les mémoires, regardez !

Nous, on a les Victoires de la musique. Les Américains, les Grammy Awards. Et les Britanniques, les Brit Awards. La cérémonie a été marquée par le medley de la chanteuse Pink ou encore par l’hommage de Beyoncé et son mari, Jay Z, à Meghan Markle, l’épouse du prince Harry. Mais un autre artiste a également fait le show : le DJ Calvin Harris récompensé dans deux catégories, single de l’année pour One Kiss feat. Dua Lipa et DJ de l’année. 

Sur scène, le producteur a livré une prestation époustouflante de ses plus gros tubes de l’année : Giant, Promises et One Kiss. Et bien sûr, les trois artistes qui posent leur voix sur ces trois titres étaient également de la partie. Le chanteur Rag’n Bone Man ouvre le bal dans un décor de forêt très réaliste. Sam Smith arrive ensuite, tel une diva, accompagné du top canadien Winnie Harlow. Tous les deux, ils enflamment littéralement la scène de l’O2 Arena de Londres avec leurs petits déhanchés. 

C’est ensuite au tour de la belle Dua Lipa de faire son entrée dans un nouveau décor et entourée d’une troupe de danseurs. Sur Instagram, Calvin Harris a exprimé sa fierté et remercié ses artistes : « Merci Dua Lipa, Sam Smith, Rang’n Bone Man, Winnie Harlow et Emil Nava et à touuuus les danseurs et toute l’équipe pour avoir mis en scène une telle performance ». 



Si le DJ écossais de 35 ans cartonne depuis déjà plusieurs années sous le nom de scène Calvin Harris, il a récemment confié détester qu’on l’appelle ainsi : « Personne ne m’appelle Calvin. Ce nom, qui n’est pas le mien, est horrible ! Au début de ma carrière [au milieu des années 2000s], les gens m’appelaient Calvin. C’était une sorte de surnom, alors je les ai laissé faire (…). Dans ma tête, je me disais : ‘’C’est ridicule. En m’appelant Calvin, les gens s’adressent à un alter-ego’’. Depuis ce jour-là, j’ai décidé de m’en ficher, mais une fois pour toutes, sachez que Calvin n’est pas mon nom ». En réalité, il s’appelle Adam Wiles.