Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Carte d’identité : il ne faut pas être pressé pour la renouveler !

28 août 2017 à 09h25 Par Benoit Hanrot

Aujourd’hui, il faut en moyenne trois mois pour faire renouveler sa carte d’identité en mairie. La faute à une réforme qui impose désormais l’ajout d’empreintes biométriques. Problème: certaines communes ne sont pas équipées pour répondre aux demandes de l’État. Décryptage :

Si vous prévoyez de partir à l’étranger bientôt, il vous faut au moins votre carte d’identité. Le souci, c’est qu’une réforme vient de passer et réclame aujourd’hui l’ajout d’empreintes biométriques, pour lutter notamment contre les faux et usurpations d’identité en cas de vol. Malheureusement, cet ajout est coûteux et poussent certaines mairies à ne plus proposer ce type de service, faute de moyens.

Effet boule de neige

Mais la décision de ces communes a des conséquences. Elle pousse les habitants les plus pressés à se tourner vers d’autres régions pour effectuer leurs démarches administratives. Résultat, les temps d’attente s’allongent. Aujourd’hui, on estime entre deux et trois mois pour obtenir sa nouvelle carte d’identité.

Dans la Sarthe par exemple, il n’y a que 17 communes qui peuvent à ce jour délivrer le précieux sésame dans le département. Là aussi, le délai d’attente dépasse souvent deux mois. Heureusement, deux communes supplémentaires pourront bientôt proposer ce service. La préfecture doit annoncer officiellement leur nom le mois prochain. De son côté, l’association des maires ruraux du 72 a réclamé plus de moyens pour que davantage de villes puissent prendre en charge ce genre de formalités.

L’autre problème : le manque de personnel

Chaque commune a bien du mal à gérer cette nouveauté. En effet, dans la plupart de celles qui décernent les cartes d’identité avec empreintes biométriques, une seule personne est préposée à ce type de tâche. À cela, il faut ajouter une baisse des dotations de l’Etat, un handicap de plus dans la gestion des budgets.

Une solution a tout de même été proposée par le préfet du département : employer des personnes en service civique pour soulager les effectifs municipaux. Pour rappel, la carte d’identité reste gratuite, sauf en cas de perte ou de vol. Son renouvellement est alors de 25€ (timbre fiscal).