Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Chômage partiel : le parquet de Paris enquête sur des fraudes massives

10 juillet 2020 à 15h00 Par Maud Tambellini
Crédit photo : PxHere

Pour éviter d’avoir à licencier, l’Etat a mis en place un dispositif de chômage partiel avantageux pour les entreprises pendant le confinement. Mais il aurait largement été détourné pour un préjudice qui dépasse le million d’euros.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après des fraudes massives au chômage partiel. Des malfaiteurs ont usurpé l’identité d’entreprises existantes pour demander à l’Etat le versement d’indemnités. Le parquet indique que ces demandes ont été faites par « télédéclaration ». 

Plus de 1740 opérations frauduleuses ont ainsi été enregistrées en France au nom d’un millier d’entreprises différentes. 10% d’entre elles se situent en Occitanie. La découverte de ces fraudes massives a permis d’éviter le versement de plus de 6 millions d’euros.

Néanmoins on estime que plus d’1,7 millions euros ont été versés indûment. Pour rappel le dispositif de chômage partiel permet aux entreprises de demander à l’Etat d’être indemnisé d’une grosse partie du salaire de leurs employés.