Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Compost gratuit pour les jardiniers amateurs.

12 avril 2017 à 13h38 Par Rédaction

Les jardiniers en herbe sont de plus en plus nombreux. Pour les inciter à prendre soin de leurs plantes vertes, certaines agglomérations ont décidé de leur donner un petit coup de pouce en leur fournissant du compost gratuitement.

Les petites mains vertes en herbe sont de sortie. Avec le retour du beau jour, vous avez sûrement quelqu’un dans votre entourage (si ce n’est vous) qui vous rabâche à longueur de journée qu’il vient de relancer son potager, fait ses semis et doit repasser chercher des outils pour pouvoir biner et bêcher la terre. Bref, un passionné du jardin. De plus en plus de jardiniers amateurs se découvrent une passion. Et pour les aider, certaines institutions ont décidé de les aider à se lancer. Tour d’horizon :

A Auxerre, compost gratuit toute la semaine

Dans l’Yonne, la communauté de l’Auxerrois a lancé cette semaine (10 – 17 avril) une distribution gratuite de compost aux habitants. Les curieux peuvent récupérer leur terreau mercredi 12 et vendredi 14 entre 9h et 18h dans à la déchèterie de Venoy, au lieu-dit des Bois de Soleines sur la RD 124. Cette opération solidaire permet également aux autorités de sensibiliser les citoyens à la réduction des déchets et à les encourager à pratiquer le compostage domestique.

Car oui, il n’y a pas besoin d’avoir un jardin pour recycler ses déchets alimentaires. Des bacs prévus à cet effet sont en vente dans les magasins spécialisés. Sinon, vous pouvez toujours les faire vous même grâce à des tutoriels disponibles sur le web.

A Orléans, opération « J’adopte un composteur »

Depuis 2003, la cité johannique est fortement mobilisée en faveur de la réduction des déchets. Elle a été à l’origine de différentes initiatives dont des formations au compostage et l’équipement de matériel pour ses administrés. Quelque 16 500 familles en sont aujourd’hui équipées. Récemment (du 18 mars au 6 avril), l’Agglo a organisé des ateliers formations et remis gratuitement un guide compostage et un composteur aux participants.

A Angers, c’est la semaine de compostage partagé

Du 1er au 22 avril, Angers Loire Métropole organise des portes ouvertes sur des sites de compostage partagé en pied d’immeuble. Le principe est simple : composer ses déchets organiques en habitant en appartement. Pour cela, la communauté a signé un partenariat avec les bailleurs et les syndics de copropriété pour mettre à disposition des composteurs collectifs au pied des immeubles qui bénéficient d’espaces verts. A l’intérieur des box, on retrouve des épluchures de fruits et de légumes, des coquilles d’œufs, du marc de café ou encore des fleurs fanées.

Le programme complet est à retrouver sur le site d’Angers Loire Métropole.

Ce qu'il faut mettre (ou non) dans un composteur : 

Déchets humides (verts) : facilement décomposables, ils donnent beaucoup de nourriture aux bactéries. 
- Épluchures 
- Feuilles d’arbre 
- Fleurs coupées 
- Fleurs fanées 
- Gazon 
- Mauvaise herbe sans graine 
- Plantes à purin 
- Restes de légumes et de fruits 
- Restes de repas 
- Sachets de thé sans agrafes 
- Tailles de haie

Déchets secs (bruns) : difficilement compostables, ils donnent beaucoup de nourriture aux champignons. 
- Cartons non imprimés coupés en petits morceaux 
- Coquilles d’œuf 
- Coquilles de fruits secs 
- Ecorces d’arbres 
- Fumier d’herbivores 
- Marc de café 
- Paille, foin 
- Papier essuie-tout 
- Papier non imprimé 
- Sciure et copeaux de bois 
- Serviettes et mouchoirs en papier

Accepté mais en petites quantités : 

- Agrumes 
- Ail 
- Algues 
- Cendres de feu de bois (les répartir) 
- Coquillages 
- Laitages 
- Morceaux de poisson (attirent les parasites) 
- Morceaux de viande et os (attirent les parasites) 
- Plantes à graines (trempage pendant 24h si la température est inférieure à 60°C dans le composteur) 
- Restes alimentaires cuits (les répartir et recouvrir) 
- Sauces, graisses, huiles (les répartir)

Ne se composte pas : 

- Bois de menuiserie 
- Charbon de barbecue 
- Charbon de bois 
- Couches jetables 
- Fer, métaux 
- Feuilles vernissées (lierre, laurier…) 
- Gros bois 
- Liserons et plantes rampantes 
- Litières de chat et de chien 
- Matières synthétiques 
- Mégots de cigarette 
- Pierres 
- Plantes et végétaux traités 
- Poussière d’aspirateur 
- Résineux (thuyas, cupressus, aiguilles de pin…) 
- Terre et sable