Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Confinement : quels travaux faire chez soi quand on est locataire ?

10 novembre 2020 à 07h00 Par Guillaume Pivert
Certains travaux nécessitent l'accord du propriétaire.
Crédit photo : Pixabay

Pendant les prochaines semaines, vous allez peut-être faire des travaux chez vous. Si vous êtes locataire, il y a quelques règles à suivre.

Le confinement peut être l’occasion de bricoler chez vous. Toutefois, si vous êtes locataire, il faut distinguer les travaux d’aménagement et les gros travaux. Les premiers ne requièrent pas l’autorisation de votre propriétaire. Il ne peut pas non plus s’y opposer. Les détails de David Rodrigues, juriste à l’association nationale de défense des consommateurs (CLCV).

 

Écouter le podcast

 

Au départ du locataire, le bailleur ne peut exiger la remise en l’état du bien. Si vous voulez entamer de plus gros travaux, il faut cette fois l’autorisation préalable et écrite du propriétaire.


Écouter le podcast

 

En plus de l’accord du bailleur, ces travaux dits de transformation nécessiteront l’aval de l’assemblée générale si vous habitez dans une copropriété et que vous souhaitez toucher à une partie commune.

 

Enfin, certains travaux sont prévus par le bail. Le bailleur peut demander à son futur locataire de repeindre les murs à son arrivée. « En aucun on peut utiliser ce type de clause pour de grosses opérations comme demander au locataire de refaire une installation électrique aux normes », conclut David Rodrigues.