Info locale

Coronavirus : l'inquiétude des autocaristes, impactés dès le début de la crise

18 mars 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. L'intérieur d'un car.
Crédit photo : Commons - Kev22

Le coronavirus touche fortement certains secteurs économiques, à l’image des autocaristes.

Des autocars au garage ! Le coronavirus a impacté fortement le secteur du transport de voyageurs dans l’ensemble des régions. Les chiffres d’affaires ont fortement chuté depuis le début de l’épidémie,les autocaristes ayant été touchés très rapidement avec les annulations de voyages, il y a quelques semaine. Cette crise, avant même les mesures de confinement, c’est du jamais-vu dans la profession, selon Philippe Demonteix, délégué régional de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) en Bourgogne-Franche-Comté. « On a des entreprises qui ont eu des reculs de 80% de leur chiffre d’affaire », explique-t-il. « Nous étions confrontés à des annulations ou des reports sur les activités de tourisme et toutes les activités liés à l’Education nationale étaient quasi-stoppées ».

 

Écouter le podcast

Des mesures de soutiens aux entreprises



Pour faire face à cette crise inédite, le gouvernement avait d’ores et déjà proposé des mesures de soutien aux entreprises. « Le report d’échéances sociales ou fiscales, l’étalement de créances ou encore la mise place chômage partiel, etc. », poursuit Philippe Demonteix. « Les entreprises installées depuis un certain temps ont une capacité à pouvoir voir venir mais il ne faudrait pas que ça dure. »

 

Écouter le podcast

 

La situation devrait encore se détériorer avec la fermeture des établissements scolaires, qui a entrainé de facto la suppression des transports scolaires, et les mesures de confinement.