Info locale

Coronavirus : les horticulteurs du Loiret sont inquiets

18 mars 2020 à 13h38 Par Guillaume Pivert
Les 160 horticulteurs et pépiniéristes du Loiret sont inquiets pour leur avenir.
Crédit photo : Pixabay

Les mesures de confinement tombent au plus mal pour la filière horticole qui réalise l’essentiel de chiffre d’affaires au printemps.

La fermeture des jardineries, fleuristes et magasins de libre-service agricole fait souffler un vent de panique chez les pépiniéristes et les horticulteurs. La Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles du Loiret affirme aujourd’hui « la filière s’inquiète pour la survie de la filière ». Le syndicat rapporte que la production est progressivement jetée « engendrant une perte économique effroyable ». 160 exploitations du Loiret sont privées de leurs débouchés.

La FDSEA réclame des mesures d’urgences de la part des pouvoirs publics pour soutenir l’activité économique horticole et pépinière. Le syndicat craint que cette nouvelle crise – après notamment les inondations de 2016, mette « un coup d’arrêt à de nombreuses entreprises ».