Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Coronavirus : LVMH prépare du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux (vidéos)

19 mars 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Les Parfums Christian Dior de Saint-Jean-de-Braye, dans le Loiret, produisent du gel hydroalcoolique.
Crédit photo : LVMH

Le groupe LVMH, qui produit notamment des produits cosmétiques, a décidé d'adapter ses lignes de fabrication pour réaliser du gel hydroalcoolique à destination des hôpitaux de Paris.

Le groupe de luxe LVMH fabrique depuis la fin de semaine dernière du gel hydroalcoolique dans plusieurs de ses sites de production français, dédiés d'ordinaire à ses parfums et cosmétiques (Dior à Saint-Jean-de-Braye dans le Loiret, Guerlain à Chartres ou encore Givenchy à Beauvais, dans l'Oise), afin de le donner aux hôpitaux. « Les usines cosmétiques sont très près des usines pharmaceutiques », explique Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe. « Il y avait la volonté de monsieur Arnault (Bernard Arnault, PDG de LVMH et homme le plus riche de France, ndlr) de montrer la solidarité du groupe et surtout son implication dans la lutte contre cette épidémie. Nous en avions la possibilité, rester l'arme au pied aurait été invraisemblable ».

(vidéo fournie par LVMH)

Livrés aux hopitaux de l'AP-HP

Les gels sont livrés gracieusement, depuis ce lundi 16 mars, prioritairement aux 39 hôpitaux de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Le groupe espère en produire 12.000 tonnes par semaine dans un premier temps. « Ce mécénat se fera dans la durée et les quantités nécessaires », poursuit Marc-Antoine Jamet. « Nous travaillons actuellement à une possibilité d'extension, avec le ministère de la Santé, vers plus d'hôpitaux. »

Écouter le podcast

Adapter les procédés habituels

« Il a fallu faire très vite, avec les équipes de recherche, de fabrication et d'ingénierie, pour adapter nos procédés habituels », ajoute Nicolas Ambolet, directeur industriel des parfums Christian Dior à Saint-Jean-de-Braye. « L'ensemble des équipes est extrêmement fier de relever ce défi. » Les salariés affectés à cette mission sont maintenus sur le site loirétain, mais de nombreuses autres activités ont été stoppées provisoirement.

Écouter le podcast

(vidéo fournie par LVMH)