Insolite

Coronavirus : se raser la barbe, bonne idée pour éviter la contamination ?

02 mars 2020 à 15h15 Par A.L.
Non, il n'est pas nécessaire de se raser la barbe pour lutter contre le coronavirus.
Crédit photo : Pixabay

Depuis quelques jours, une drôle d'infographie circule sur les réseaux sociaux. Cette dernière provient de l’autorité sanitaire américaine et explique que la barbe est incompatible avec le port du masque pour éviter la contamination du nouveau coronavirus.

Faut-il croire tout ce que l'on lit sur Internet ? Non ! Alors que le bilan mondial de l’épidémie du nouveau coronavirus a dépassé, ce lundi 2 mars, le cap des 3.000 morts, après l’annonce par les autorités chinoises de 42 nouvelles morts, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé lors d'une conférence de presse l'annulation de "tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné". Dans ce climat tendu, les conseils pour éviter d'être contaminé ne cessent de pleuvoir. Si en premier lieu, il convient de se laver régulièrement les mains au savon et à l'eau claire, depuis quelques jours, une infographie du Center for disease control and prevention (CDC), l'autorité sanitaire américaine, refait surface sur les réseaux sociaux.

Au programme ? Sur l'infographie en question, on retrouve ainsi la liste des différents styles de barbe qui ne seraient pas compatibles avec le port du masque respiratoire et qui seraient donc déconseillés en pleine épidémie de coronavirus. D'après l'article, les poils du visage empêcheraient l'étanchéité du port d'un masque de protection. Ces derniers "ne sont tout simplement pas assez denses et les poils individuels sont trop gros pour capturer les particules comme le fait un filtre à air", peut-on lire.

Non, il ne faut pas spécialement se raser la barbe

Bien qu'elle soit devenue virale, cette information est malheureusement à prendre avec des pincettes. En effet, cette publication date de 2017 et n'a rien à voir avec l'épidémie de coronavirus. D'autre part, elle avait été réalisée lors du No shave november de 2017, un défi durant lequel les hommes ne devaient pas se raser et qui posait problème pour certains salariés américains contraints par leur travail de porter un masque respiratoire.

À ce propos, l'OMS ne recommande d'ailleurs pas de port du masque pour les personnes en bonne santé. "D'abord la majorité des gens ne savent pas comment porter le masque et puis on s'infecte aussi par les mains", rappelle Marie-Paul Kinéy, chercheuse à l'INSERM, et ancienne membre de l'OMS. Pae exemple, en France, le ministère de la Santé rappelle que le port du masque chirurgical est nécessaire uniquement "si vous avez séjourné en Chine, à Singapour, en Corée du Sud, en Iran, en Italie du Nord, ou si vous êtes malades pour éviter la diffusion de la maladie par voie aérienne".