Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Coupe de France du Burger : deux chefs du Centre-Val de Loire sont en finale

12 mars 2019 à 11h54 Par Alicia Mechin
le "Bretalgues", burger du chef de Nogent le Rotrou
Crédit photo : Gulfstream Communication

La grande finale de la Coupe de France du Burger se tiendra le 1er avril prochain, Porte de Versailles à Paris. Un chef de Tours, et de Nogent-le-Rotrou sont en finale.

C’est un rendez-vous unique en son genre… Avis aux amoureux du hamburger, la finale de la Coupe de France, organisée par Socopa, réservé aux professionnels de la restauration, sera présidé cette année par le Chef Brice Morvent. Le concours séduit de plus en plus de cuisiniers. En 2016, 110 participants étaient enregistrés ; 310 cette année ! Ils avaient un objectif : proposer des recettes reflet du « Goût des régions », thématique 2019 de la compétition.

25 candidats finalistes ont été retenus, et parmi eux, deux chefs cuisiniers du Centre-Val de Loire. Le chef de cuisine et gérant de « Le Facel » à Nogent Le Rotrou, Fabrice Lopez-Artega, propose « Le Bretalgues » (image d’illustration). Un burger qui a été créé en « hommage » à la Bretagne ; le drapeau breton y a d’ailleurs été inscrit en guise de décoration sur le pain. « C’est le burger de l’avenir, les algues sont tendances et j’ai eu envie de les décliner, explique le chef. En tartare pour la base du bun, en crème mélangée à des perles de citron poivrée et en décor pour représenter le drapeau breton. Mais j’ai fait très attention à ce que l’iode ne vienne pas masquer le bœuf qui doit rester essentiel pour le goût du burger ».

Charles Loutre, gérant du « Désir des mets » à Tours, propose de son côté « L’Altobraco » (ci-dessous). « Avec l’Altobraco, inspiré de l’Aveyronnais que nous avons à la carte, j’ai remis l’Aubrac au cœur du burger, déclare le gérant. On a réussi à réaliser une galette d’aligot à base de tome fraîche qui vient parfaitement compléter le bun au Cantal. Le tout dégage un mélange d’arômes fruités qui vient équilibrer les escargots de l’Aubrac et le bœuf haché. Le tout est parfaitement complété par les nuances de foin frais apportées par le laguiole fondant ».

Ils seront jugés sur la recette, qui devra respecter le thème « le goût des régions », sur le visuel, et sur la gourmandise de la recette. Les 25 finalistes se départageront tout d’abord lors de « battles régionales », Île-de-France, Nord-Est, Ouest, Sud-Ouest et Sud-Est. Puis les cinq qui remporteront ces épreuves se départageront pour la finale nationale. Le grand vainqueur remportera 2500 euros.