Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Course-poursuite d'une heure dans l'Yonne

06 octobre 2017 à 06h56 Par Benoit Hanrot

La nuit de mercredi à jeudi a été agitée pour les militaires du groupement de gendarmerie de l’Yonne. Ils ont pris en chasse un jeune conducteur qui ne s’est pas montré très coopératif. Décryptage :

« RAS », voilà ce qu’ont dû se dire les gendarmes de la brigade de Migennes mercredi soir. Enfin ça, c’était juste avant d’apercevoir un véhicule tout phare allumé sur un chemin de terre au niveau de Brienon-sur-Armançon. Interloqués par la situation, la patrouille a demandé au conducteur de s’arrêter. Il s’est finalement passé tout l’inverse. 

Une heure de jeu « du chat et de la souris » 

En effet, plutôt que d’obéir, l’automobiliste a préféré la deuxième option : la fuite. Une course-poursuite s’est alors engagée avec les autorités, à travers les champs et en pleine ville. Durant la poursuite, les militaires se sont aperçus que le véhicule en question était déclaré volé depuis quelques jours.

Des gendarmes originaires de Saint-Florentin, de Sens, mais aussi de Troyes dans l’Aube et d’Evry-le-Châtel, ont été appelés en renfort pour intercepter le suspect. Après une heure de cavale, ils ont fini par le stopper à hauteur de la commune de Venizy. Le conducteur, âgé de 18 ans, était l’unique occupant du véhicule.

Un petit arsenal saisi dans la voiture

A l’intérieur, les forces de l’ordre ont fini par comprendre pourquoi le jeune majeur avait pris les jambes à son cou. En effet, ils ont découvert une arme de poing, un revolver mais aussi des armes blanches, plusieurs machettes et une batte de base-ball. Quant au suspect, il s’agit d’un jeune qui réside dans le Sénonais, à la limite avec le département de l’Aube. Il a été placé en garde à vue dans l’attente d’être entendu. De son côté, la gendarmerie de Saint-Florentin a ouvert une enquête.