Info générale

Déconfinement : les toutes dernières annonces et la carte finale

07 mai 2020 à 17h27 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Pexels

Sans réelle surprise, les quatre régions du nord-est de la France restent en rouge sur la carte finale dévoilée ce jeudi par le gouvernement. Déplacements à 100km, transports réservés en Ile-de-France, retour à l’école, réouverture des centres commerciaux… Les toutes dernières décisions sur le déconfinement viennent d’être dévoilées.

Quel sera notre quotidien dès ce lundi 11 mai ? Ce jeudi après-midi, le Premier Ministre Édouard Philippe et d’autres ministres ont levé le voile sur les dernières interrogations qui entourent le déconfinement.

Première nouvelle : la sortie de confinement débutera bien ce lundi partout en France métropolitaine.Mais il y aura des disparités selon les territoires. Des départements ont des résultats moins bons qu’espérés, notamment ceux de région parisienne, ont longuement insisté les membres du gouvernement.

La carte finale des départements a donc été dévoilée. La France est coupée en deux. Du rouge pour 4 régions : l’Ile-de-France, la Bourgogne Franche-Comté, le Grand Est et les Hauts-de-France. Ici, pas d’ouverture de parcs et jardins ni des collèges dans l’immédiat. Partout ailleurs et notamment dans le Centre Val-de-Loire et en Nouvelle-Aquitaine, les feux sont au vert. Pour en arriver à cette conclusion, trois critères ont été pris en compte : la circulation du virus, les capacités en réanimation mais aussi désormais les capacités à faire des tests du Covid-19.

Dans les transports, un masque ou une amende

En région parisienne d’abord, les détails ont été donnés sur l’utilisation des transports en commun. Des règles strictes y seront imposées, au moins tout au long du mois de mai. Aux heures de pointe du matin et du soir, sauf motif impérieux, l’accès sera réservé à ceux qui vont au travail. Une attestation de l’employeur mentionnant la plage horaire sera bien obligatoire, a confirmé la Ministre des transports Elisabeth Borne. L’objectif est de limiter la fréquentation à 15%, contre 6% pendant le confinement. Dans tous les cas, les Franciliens restent invités à limiter leurs déplacements.

Entre différentes régions, les déplacements en transports seront volontairement limités. L’occupation des trains sera plafonnée à 50% des places pour respecter la distanciation. Dès 11 ans, le port du masque y sera obligatoire sous peine de prendre une amende de 135 euros. Par ailleurs pour se déplacer au-delà de 100 kilomètres « à vol d’oiseau », une nouvelle attestation sera nécessaire. Elle doit être publiée lundi.

Retour au travail et à l’école, prime dans les Ehpad…

Environ 400.000 entreprises vont rouvrir ce lundi, a précise le Ministre de l’Économie Bruno le Maire. Parmi elles, beaucoup dans le milieu du commerce. Les centres commerciaux de plus de 40.000 m2 seront autorisés à rouvrir partout sauf en Ile-de-France. Concernant les plages et les lacs, la réouverture sera étudiée au cas par cas, là aussi par les préfectures. 

De son côté, le Ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer annonce qu’un million d’écoliers seront accueillis par 130.000 enseignants dès la semaine prochaine. Au moins huit écoles sur dix vont rouvrir en France.

Enfin, le Ministre de la Santé a précisé qu’une prime de 1.500 euros sera versée aux personnels des Ehpad dans les les 33 départements où l’épidémie est plus forte. Ce sera 1.000 euros partout ailleurs.

En marge de toutes ces annonces, l’accent a été mis sur la vigilance. Le déconfinement « ne doit pas être le signe d’un relâchement de notre vigilance », a prévenu Edouard Philippe.