Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Démographie : la Bourgogne-Franche-Comté perd toujours des habitants

20 janvier 2021 à 06h00 Par Alicia Méchin
La ville d'Auxerre en Bourgogne-Franche-Comté.
Crédit photo : Pixabay

L’Insee Bourgogne-Franche-Comté a dévoilé ce mardi 19 janvier son bilan démographique au 1er janvier 2021. La population est en baisse. En cause : moins de naissances et une stabilisation des décès.

Au 1er janvier 2021, la population de Bourgogne-Franche-Comté est estimée à 2 794 500 habitants. Une baisse de 0,3% est enregistrée sur un an, qui s’explique par un déficit naturel qui s’accentue. Le nombre de décès est stable, mais les naissances sont en forte baisse. L’indice de fécondité de la région est plus faible que la moyenne nationale. Explications de Christophe Basso, directeur régional adjoint de l’Insee Bourgogne-Franche-Comté :

 

Écouter le podcast

 

Le solde naturel est négatif dans la région depuis 2015, et d’année en année il se creuse, avec en moyenne -4000 habitants par an. Tous les départements de la région sont concernés par ce solde naturel négatif, mais certains sont plus touchés que d’autres :

 

Écouter le podcast

 

Sans surprise, la région a enregistré une hausse des décès en 2020, liée à la crise de la Covid-19. On parle même de « surmortalité » par rapport à la moyenne 2015-2019 :

 

Écouter le podcast

 

Au total, la région a enregistré 33 500 décès en 2020, contre 30 000 sur les cinq dernières années. L’Est de la région a été le plus impacté par la hausse de la mortalité, notamment le territoire de Belfort, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, le Doubs, la Côte-d’Or et le Jura.

La Bourgogne-Franche-Comté est aujourd’hui la grande région de France qui perd le plus d'habitants par an, et selon les prévisions de l’Insee, la tendance ne devrait pas s’inverser dans les prochaines années.