Insolite

Des pompiers sanctionnés et privés d’intervention à cause de leurs moustaches

23 avril 2020 à 16h10 Par A.L.
Plusieurs pompiers ont déposé plainte.
Crédit photo : Pixabay

Pas moins de vingt-cinq pompiers de Moselle ont été interdits de gardes à cause de leur barbe ou de leur moustache, incompatibles avec le port d'un masque FFP2 selon leur hiérarchie.

Polémique en Moselle. Selon L'Est Républicainvingt-cinq pompiers habitués au terrain ont été suspendus en raison de leur pilosité faciale. En effet, l'histoire a débuté quand le Service d’incendies et de secours départemental (SDIS) de Moselle a diffusé une note datant du 16 mars, interdisant aux pompiers le port de la barbe et de la moustache, incompatibles selon lui avec le port des masques FFP2, utilisé pour protéger les professionnels et limiter la propagation du coronavirus.

Douze pompiers portent plainte

Si les secouristes sont donc en grande majorité passés sous la tondeuse, vingt-cinq d'entre eux du centre de secours de Metz, qui ont gardé une moustache ou un bouc taillés finement, sont désormais interdits de garde. Douze pompiers professionnels ont ainsi déposé plainte, ce vendredi 17 avril, pour discrimination en raison de l’apparence physique. "Attaquer cette privation de droit et cette atteinte grave à nos libertés", a notamment dénoncé l’un d'eux. Contactée par l’Est Républicain, la direction n'a pas souhaité commenter, précisant que "dans cette période d’urgence sanitaire, le SDIS est concentré sur le fait de porter secours à notre population en toute sécurité, non seulement pour les personnes secourues mais aussi pour les sapeurs-pompiers"