Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Disparition d’Arthur Noyer : Nordhal Lelandais mis en examen pour assassinat

21 décembre 2017 à 05h57 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Flickr

C’est ce qu’on appelle, un retournement de situation inattendue. Meurtrier présumé de la petite Maëlys, Nordhal Lelandais est également soupçonné d’être impliqué dans l’affaire de la disparition d’Arthur Noyer, le militaire berruyer dont on est sans nouvelle depuis le printemps dernier. Il vient d’être mis en examen pour assassinat. Décryptage :

Le procureur de la République de Chambéry a livré de nouveaux éléments hier dans le dossier Arthur Noyer, que nous avons évoqué récemment sur Vibration. Le magistrat a confirmé la mise en examen pour assassinat de Nordhal Lelandais, le meurtrier présumé de la petite Maëlys, cette jeune fille qui a disparu lors d’un mariage en Isère fin août.

Deux faits ont fait avancer le dossier : d’une part, la découverte de nouveaux « indices graves et concordants » qui ont permis de faire le lien entre le principal suspect de l’affaire Maëlys et la disparition d’Arthur Noyer (téléphone borné, recherches internet suspectes) et d’autre part, la découverte en septembre dernier par un promeneur du crâne de la victime. Ce dernier a été identifié grâce à une analyse ADN.

Désormais, les enquêteurs s'intéressent également à deux autres disparitions qui pourraient être liées au suspect. De leur côté, les parents du militaire disparu ont indiqué qu'ils se battraient jusqu'au bout pour obtenir la vérité.