Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Don d’organe : la course du cœur passe par l’Yonne

25 mars 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Crédit photo : Course du coeur

La 33ème édition de la course du cœur débute ce mercredi 27 mars. Les participants parcourront 750 km pour sensibiliser au don d’organes.

26 équipes de 14 coureurs vont se relayer pendant quatre jours et quatre nuits, pour relier Paris à Bourg Saint Maurice – Les Arcs. Plusieurs villes seront donc traversées, notamment dans l’Yonne les 28 et 29 mars prochains. Lors de cette 33ème édition, l’association Trans-Forme, organisatrice de l’événement, cherchera à sensibiliser le public sur le don d’organe. Explications d’Olivier Coustere, directeur de la course du cœur et président de l’association :

 

Écouter le podcast

 

Parmi les équipes participantes, l’une sera entièrement composée de coureurs greffés. Les autres équipes rassemblent des employés de grandes entreprises ou d’institutions.

Cette année, le message sera particulier. En effet, selon l’agence de la biomédecine, le nombre de greffes en France a baissé, pour la première fois, en 2018. Les raisons sont multiples, comme nous l’explique Olivier Coustere, greffés à trois reprises du rein :

 

Écouter le podcast

Plus de 24 000 personnes sont en attente d’une greffe cette année. Il faut savoir qu’en France, le don d’organes repose en partie sur le « consentement présumé ». En clair, si une personne décède de mort cérébrale (AVC, traumatisme crânien aggravé…) et qu’elle n’a pas fait savoir au préalable qu’elle était contre le don d’organe, elle devient alors un donneur potentiel. Les CHU doivent alors vérifier si cette personne n’est pas inscrite sur le registre national du refus, géré par l’agence de biomédecine.

Durant la course, les membres de l’association qui iront à la rencontre du public, mettront alors l’accent sur l’importance de la communication sur le sujet. Le thème étant parfois délicat à aborder, beaucoup n’en parle pas à leur famille. Or, signaler qu’on est donneur pourrait sauver des vies.

La course du cœur doit arriver en Savoie dimanche. Les différentes étapes seront à suivre sur internet, sur le site internet de l’événement !