Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Elections : Top 5 des solutions pour vous inciter à aller voter

20 avril 2017 à 11h27 Par Rédaction

Dimanche, direction les urnes pour le premier tour de l'élection présidentielle. On le répète souvent, voter est un droit, mais c'est surtout un devoir. Alors, pour inciter les gens à aller voter, certains ont trouvé des solutions.

Cette année encore, 47 millions de Français se sont inscrits sur les listes électorales. Pour ceux nés entre 1994 et 1999, il s’agira pour la plupart de la première élection présidentielle. Pour ceux domiciliés en Bourgogne-Franche-Comté, il s’agira également de la toute première élection nationale dans cette région créée dans le cadre de la réforme territoriale.

Pourtant, tout le monde n’aura pas forcément envie de se déplacer aux urnes (procuration ou machines à voter), pour des raisons qui sont propres à chacun. C’est en pensant à eux que certains ont envisagé des stratagèmes pour les faire changer d’avis. Florilèges :

  • La méthode de la carotte

En Bretagne, le patron d’un bar a annoncé qu’il paierait la tournée aux électeurs qui iront voter dimanche. Attention, cette initiative provenant du gérant de la Chope, à Plouguiel dans les Côtes d’Armor, ne sera valable que pour celles et ceux qui se déplaceront également pour le second tour le 7 mai prochain.

  • La méthode du chauffeur gratuit

On reste en Bretagne où plusieurs artisans taxis ont décidé de se mobiliser dimanche. Ils proposeront des courses gratuites aux électeurs de leur commune qui auront des difficultés à se déplacer jusqu’aux urnes. Cela va du jeune isolé aux personnes âgées. Ici, l’initiative est totalement désintéressée et sera reconduite pour le second tour.

  • La méthode « choc »

Ces dernières années, à l’occasion des élections municipales, législatives ou encore présidentielles, un tiers des électeurs ne comptait pas aller voter. Du coup, plusieurs initiatives ont vu le jour pour lutter contre l’abstention et inciter la population à aller s’inscrire sur les listes. Parmi elles, un clip vidéo, une campagne sur les réseaux sociaux avec le hashtag #OuiJeVote ou encore des affiches citoyennes. Voici le résultat :

 

  • La méthode « attrape-couillon »

En novembre dernier, une annonce racoleuse a circulé sur les réseaux sociaux : « Vous avez toujours rêvé d'influencer la vie des autres ? Ce site vous permet enfin de le faire. Attention interdit au moins de 18 ans. ». Un message énigmatique posté par le compte de l’Agence La Secte. Ce dernier proposait aux internautes une expérience qui peut changer leur monde. Un possible site pour adultes ou un logiciel malveillant.

En réalité, il s’agissait d’un site qui vous dirigeait sur la page du site Service-public.fr pour là encore s’inscrire sur les listes électorales. Le créateur du site avouera d’ailleurs avoir constaté que la plupart des gens qui ont cliqué, passaient en navigation privée.

  • La méthode métaphorique

L’idée vient de Laurent Maffre. Ce Toulousain de 27 ans a lancé son projet « Une bouteille à la France » au début du mois. Dans un message placé dans une bouteille en verre, il incitait les électeurs à se mobiliser pendant quinze jours pour l’élection présidentielle. Les passants étaient invités à se servir et à découvrir le message et a rajouté un souhait politique ou citoyen à l’intérieur.

Enfin ce dimanche, ces bouteilles seront installées devant les bureaux de vote. Si vous souhaitez soutenir ce projet, vous pouvez d’ailleurs relayer cette action sur les réseaux sociaux avec le hashtag #UneBouteilleàLaFrance