Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Emploi : Oui Care recrute 6 000 personnes en France

02 mai 2017 à 10h19 Par Rédaction

La société Oui care est à la recherche de nouveaux collaborateurs. Le leader du service à la personne, propose 6 000 postes à pourvoir cette année en France. Pour remédier au problème de formation, il s'est entouré de partenaires.

Chaque année, c’est la même situation. Oui Care peine à renforcer sa structure. Le leader français des services à la personne, basé au Mans, cherche à recruter des milliers de personnes pour des missions diverses telles que le ménage, l’aide aux personnes âgées ou encore la garde d’enfant. Problème : l’entreprise vit une situation paradoxale. D’un côté, le chômage ne cesse de grimper d’année en année. Mais dans le même temps, il n’y a pas suffisamment de candidats et notamment de candidats qualifiés. Un problème qui est en passe d’être réglé grâce à l’intervention d’une aide extérieure.

Oui Care s’appuie sur des partenaires régionaux

Le groupe manceau (anciennement O2) a décidé de s’entourer pour permettre à davantage de personnes de postuler. En Pays de la Loire, il vient de signer un partenariat avec la Région, Pôle Emploi, l’Agefigh (qui accompagne les personnes en situation de handicap), AGEFOS PME (conseiller emploi formation) et l’URML (l’Union Régionale des Missions locales).

Le but de cet accord est de mettre en place des actions coordonnées d’orientation, de recrutement et de formations courtes. Le parcours sera complété par une formation qualifiante du salarié dans la première année suivant son recrutement. 150 à 200 personnes devraient en bénéficier cette année dans la région.

1 000 emplois à pourvoir en Pays de la Loire

Concernant la méthode de recrutement, Oui Care s’appuie sur une démarche d’échanges. Elle compte présenter aux demandeurs d’emplois les trois principaux métiers proposés, à savoir assistant ménager, garde d’enfant et assistant de vie. Une première formation est mise en place avant l’embauche définitive. Puis, le candidat sera recruté en Contrat à Durée Indéterminée, pour une durée de travail minimum de 24h/semaine. Une seconde formation sera mise en place après six mois d’activité afin que l’employé puisse tendre vers un temps complet.

La situation que rencontre Oui Care n’est pas isolée en Pays de la Loire. De nombreuses entreprises peinent toujours à recruter alors que le chômage est encore élevé dans la région. Il a d’ailleurs grimpé d’1,5% entre février et mars 2017, pour ce qui est de la catégorie A, c’est-à-dire les demandeurs d’emplois sans aucune activité.