Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Equidés mutilés dans l’Yonne : un portrait-robot d’un suspect diffusé (photos)

28 août 2020 à 07h30 Par Etienne Escuer
Les gendarmes de l'Yonne ont diffusé un portait-robot de l'un des suspects.
Crédit photo : Gendarmerie de l'Yonne

Un portrait-robot d’un homme soupçonné d’avoir agressé des équidés dans l’Yonne a été diffusé ce jeudi 27 août dans la soirée.

Les gendarmes de l’Yonne ont diffusé ce jeudi un portrait-robot d’un homme suspecté d’avoir agressé, avec un complice, deux poneys et un cheval dans la nuit de lundi à mardi à Charny-Orée de Puisaye. Le propriétaire des animaux s’est interposé et a été blessé au bras.

Les deux agresseurs seraient âgés de 40 à 50 ans. Sur la page facebook de la gendarmerie de l’Yonne, le portrait-robot a déjà partagé plus de 300.000 fois ce vendredi matin.

Deux poneys avaient été lacérés à l'arme blanche, l'un sur 50 cm, l'autre sur 25 cm, ainsi qu'un cheval de selle, avec une balafre de 20 cm, a précisé Nicolas Demajean, le propriétaire du refuge. « Il n'y a pas de mots. C'est de la barbarie, de la cruauté. Et un acte gratuit, car ces animaux ne peuvent se défendre », explique-t-il.

L'affaire fait écho à l'étrange série de morts violentes de chevaux mutilés dans plusieurs départements du territoire ces derniers mois. Pour l’instant, le parquet ne dispose « d'aucun élément permettant de faire le lien » avec les autres cas survenus ces dernières semaines. Ce jeudi, un poney a encore été découvert mutilé et tué à Saint-Vallier, en Saône-et-Loire.

 

(Avec AFP)