Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Essonne : un policier et sa femme roués de coups devant leurs enfants

22 novembre 2017 à 12h47 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Le couple revenait d’une soirée lorsqu’il a été agressé samedi dernier dans l’Essonne. Le policier et sa compagne ont été roués de coup devant leurs enfants.

L’enquête devra déterminer si le couple a été agressé en raison de la profession du père de famille. Elle a été confiée à la Sûreté départementale de l’Essonne et selon les premiers éléments, ce serait bien le métier de policier de l’homme qui aurait entrainé ce déchainement de violence.

Le couple aurait été victime d'une embuscade

Le couple rentrait d’une soirée passée à Igny pour fêter l’anniversaire d’un ami quand l’agression a eu lieu. Ça s’est passé aux alentours d’1 heure du matin. Le policier et sa compagne auraient en fait été victimes d’un guet-apens. Ils auraient été suivis par les agresseurs qui ont immobilisé le véhicule dans lequel le couple et ses trois enfants se trouvaient, à hauteur de Palaiseau. Les deux adultes sont alors sortis de la voiture par plusieurs individus et violentés sous les yeux de leurs trois enfants restés à l’arrière du véhicule. Après plusieurs minutes de déchainement, le couple réussit à s’échapper et remonte dans la voiture. Ils roulent plusieurs kilomètres avant de s’arrêter sur une aire d’autoroute sur l’A10 pour reprendre leurs esprits et calmer les enfants qui sont très choqués. Mais les agresseurs n’avaient en fait pas laissé tomber. A peine sorti de la voiture, le couple est rattrapé par le groupe qui recommence à les rouer de coups. Les agresseurs prennent finalement la fuite, ils n’ont pas été interpellés pour le moment.

Les forces de l'ordre, particulièrement exposées en ce moment

Les victimes, elles, sont évidemment très choquées. Le policier a écopé de 30 jours d’ITT et sa compagne de 3 jours. C’est désormais aux enquêteurs de faire toute la lumière sur cette affaire. Les agresseurs connaissaient-ils le métier du père de famille ? L’enquête devra le dire, dans un contexte où policiers et militaires sont particulièrement exposés.