Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

États-Unis : encore un répit pour TikTok, attaquée par Trump

28 septembre 2020 à 10h08 Par Virgil Bauchaud
L'application peut encore être téléchargée aux États-Unis.
Crédit photo : TikTok - Wikipédia

Accusée d’espionnage pour le compte de la Chine par Donald Trump, TikTok peut souffler aux États-Unis. La justice vient de bloquer l’interdiction de l’application sur le sol américain. Les utilisateurs peuvent donc encore télécharger l’application et faire ses mises à jour.

TikTok est encore passé tout près. Ce dimanche 27 septembre, un juge américain a bloqué la suspension de l’application qui avait été ordonnée par l’administration Trump. La justice a donc donné raison à la plateforme. Cette dernière avait déposé un recours le 18 septembre. De son côté, le président américain souhaite l’interdire sur son sol, au nom de la sécurité nationale. Le décret signé en ce sens début août vise uniquement à bloquer les nouveaux téléchargements et les mises à jour. Le texte prévoit toutefois une condition pour l’autoriser : que TikTok soit en partie détenue par une société américaine.

Vers une sortie de crise ?

Pour les avocats du service, une interdiction serait contraire au droit de la liberté d’expression. Cette affaire a en tout cas permis un nouveau coup de projecteur sur TikTok. Rien qu’aux Etats-Unis lors du début de cet été 2020, l’application a été téléchargée plus de 420 000 fois par jour ! Désormais outre-Atlantique, plus de 100 millions de personnes l’utilisent.

La semaine dernière, une sortie de crise semblait avoir été amorcée. Oracle et Walmart ont, en effet, trouvé un accord avec TikTok. Le feu vert doit maintenant être confirmé par l’actuel occupant de la Maison Blanche. Mais ce dernier serait encore opposé à l’algorithme qui permet au service de proposer des contenus en fonction des préférences des utilisateurs. Un système dont Pékin se garde pour le moment de dévoiler le secret.