Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Être propriétaire d’un chat non-identifié vous coûtera désormais une lourde amende

06 janvier 2021 à 13h55 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Afin de lutter contre l'abandon des animaux de compagnie, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, vient d'annoncer un décret publié au Journal officiel le 20 décembre dernier qui punit le défaut d'identification des chats né après le 1er janvier 2012 d'une lourde amende.

Vous êtes propriétaire d'un chat ? Ce qui suit peut vous intéresser. Selon un nouveau décret publié au Journal officiel le 20 décembre dernier, tous les chats nés après le 1er janvier 2012 devront être identifiés avec un tatouage ou bien à l'aide d'une puce électronique. Si les chiffres de la Fédération de fabricants d'aliments pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers (Facco) font état de 15 millions de chats domestiques en France, les propriétaires de ces félins non-identifiés risquent donc désormais une contravention de 4e classe pouvant aller jusqu'à 750 euros.

Pour rappel, jusqu'ici, l'identification des félins n'était obligatoire qu'en cas de cession, don ou vente, d'un animal de plus de sept mois (article L.212-10 du code rural et de la pêche maritime). Comme le rappelle Le Figaro, un animal identifié a 80 % de chances d’être retrouvé s’il venait à être perdu. Cette mesure a donc été mise en place par le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, afin de lutter contre l'abandon des animaux de compagnie