Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Eure-et-Loir : le « routard de l’escroquerie » condamné au tribunal

17 juillet 2018 à 15h48 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : wikipédia

Un restaurateur eurélien était jugé hier devant la justice chartraine. Il comparaissait pour avoir notamment effectué du travail dissimulé. La justice a décidé de le condamner.

En janvier dernier, le comité opérationnel départemental antifraude a effectué un contrôle chez un restaurateur de Chartres, aujourd’hui à la retraite. A l’époque, ces trois employés étaient en irrégularité. Selon l’Echo Républicain qui a révélé l’information, le premier possédait une fausse carte d’identité, l’autre n’était pas déclaré et le troisième avait un titre de séjour et donc pas l’autorisation de travailler. En plus de ces infractions, le personnel dormait sur des matelas, dans des conditions indécentes. 

La justice a décidé de le condamner à 6 mois de prison ferme, interdiction de gérer une entreprise durant 5 ans et 8 000€ d’amende pour travail dissimulé et traite d’être humain. Son avocat a fait appel de sa condamnation.