Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Eure-et-Loir : un procès attendu après la noyade d'une fillette à Brou

03 juillet 2018 à 10h21 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Le procès d'une éducatrice s'est tenu à Chartres ce lundi 2 juillet, la décision a été mise en délibéré au 6 septembre prochain. Elle accompagnait un groupe d'enfants à Brou, dont l'un s'était noyé. Explications.

Le drame s'était produit au plan d'eau de la commune de Brou en 2015. Une fillette de 11 ans s'était noyée et une autre avait été sauvée in extremis, alors qu'elles se baignaient avec un groupe d'enfants. L'éducatrice chargée de les surveiller ne savait pas que les deux fillettes nageaient très mal. Elle avait accepté que les enfants se séparent en deux groupes alors qu'elle était seule à les surveiller.

Un an de prison requis contre l'éducatrice

Ce lundi 2 juillet, la sexagénaire était entendue devant le tribunal de Chartres pour son implication dans cette noyade. Mais d'autres organismes ont également été pointés du doigt, et notamment la commune de Brou qui avait laissé un plan d'eau sans surveillance alors que les employés devaient normalement travailler de 10 à 18 heures selon nos confrères de l'Echo Républicain.

Hier, un an de prison avec sursis a été requis à l'encontre de l'éducatrice. La décision du tribunal sera rendue au mois de septembre prochain.