Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Fête de la radio : retour sur l’histoire de Vibration !

31 mai 2021 à 07h00 Par VG
Fête de la radio
Crédit photo : CSA

Cette année célèbre les 40 ans de la libéralisation de la bande FM. C’est le 9 novembre 1981 que le monopole public de la radio est aboli. La grande aventure des ondes prend un nouveau souffle. À cette occasion, Vibration revient sur plus de 30 ans de son aventure radiophonique.

Vibration fête sa 38ème année d’antenne alors qu’est célébrée pour la première fois la Fête de la Radio. Cette initiative lancée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de très nombreuses radios partenaires vous propose de revenir pendant une semaine sur l’histoire de ce média sans cesse en évolution. Avant 1981 pour faire de la radio, il faut être un peu fou !

Car émettre « en pirate » sur la bande FM est alors un délit passible d'un an d'emprisonnement, et 100 000 francs d'amende. C’est en 1983 que Vibration est créée à Orléans par Vincent Baladier, Bruno Amalou et Jean-Éric Valli. À l’origine de cette odyssée sur les ondes, il y a une histoire d’amitié entre étudiants. Ils choisissent le nom de la radio en lisant par hasard un catalogue d’électroménager !

À propos des machines à laver, il était question des vibrations qui avaient notablement diminuées au cours des années. Dès ses débuts, la station émet de 7h du matin à minuit puis assez souvent 24h/24. Les premiers pylônes sont montés par les dirigeants de la radio eux-mêmes. Son programme est très largement musical et dédié à la détente. 

Écouter le podcast


La région Centre comme maison

Dès 1985, la radio connait un énorme succès à Orléans. Une reconnaissance populaire qui se concrétise dans la rue. Vibration mobilise ses auditeurs après à une assignation en référé pour stopper sa diffusion. Victoire ! Vibration change de fréquence mais reste dans le paysage radiophonique Orléanais.

À partir de 1986, Vibration devient un réseau, en ouvrant une fréquence à Tours et à Vierzon. Elle se développe dans toute la région Centre. En juillet 1988, elle obtient une fréquence à Gien puis à Blois et Vendôme en 1992. La même année, Vibration intègre le Groupement Les Indépendants (devenu Les Indés Radios) créée par Jean-Eric Valli et Eric Hauville et qui fédèrent aujourd'hui plus de 120 stations dans toute la France.

En avril 1994, une nouvelle fréquence est lancée à Montargis et au Mans. En région Centre, Vibration enregistre plusieurs records d’audience. En 2009, Vibration émet à Auxerre pour la première fois. Enfin, la station se voit attribuer sa 32ème fréquence à Montluçon en 2019.

Le saviez-vous ?


 // Le premier studio se trouve dans les toilettes d’une chambre de la résidence universitaire des Châtaigniers à La Source, puis dans un local à Vélo du Parking Munster avec une antenne sur le toit de l’immeuble //

 // Les premiers jingles de Vibration ont été enregistrés dans les studios Jam Productions à Dallas aux États-Unis //
 // La Caverne des horreurs à 8h50 dans la matinale existe depuis 1987 //


 
Diane, animatrice de l’Équipe du matin :
"La musique qui passe sur Vibration, c'est celle que j'écoute chez moi. On parle de ma région. Je m'identifie à cette radio. Notre rôle c'est de rendre la vie plus facile à nos auditeurs avec les infos pratiques par exemple. Avec la matinale, nous avons un contact particulier avec les auditeurs. Nous sommes dans leur vie tout de suite".

Vibration, connectée à la vie culturelle

Depuis ses débuts, Vibration est un acteur culturel incontournable à Orléans et en région Centre. La radio est partenaire des plus grands évènements. Dès 1989, avec les tout premiers concerts du Ricard Live Music par exemple. Cette année-là, une scène itinérante parcourt 26 000 km en France au service des radios FM qui organisent chacune dans leur ville un concert avec les artistes du top 50. Louis Bertignac, la Mano Negra ou encore les Satellites s’y produisent. Vibration est également le partenaire des Nuits d’Orléans avec les meilleures soirées dans les clubs de la région Centre.

En 2015, c’est la naissance du Tour Vibration avec cinq dates de concerts à Tours, Châteauroux, Blois, Le Mans ou Orléans. Une tournée devenue incontournable dans l’actualité musicale et qui rencontre à chaque édition un succès populaire grandissant avec 120 000 spectateurs en 2019. La situation sanitaire empêche la radio d’organiser le Tour Vibration en 2020 et 2021 mais il reviendra encore plus fort l’année prochaine ! Auourd'hui, Vibration fédère 232.000 auditeurs uniques chaque jour*


Léo, animateur de l’Équipe du matin :
"J'ai grandi à côté d'Orléans. C'est LA radio que j'écoutais le matin au réveil et le soir avant de me coucher. Je mettais un timing sur ma chaîne hifi pour qu'elle s'éteigne toute seule. Avec le morning, on prend le pouls de la journée. On est dans l'intimité, dans le rituel matinal, de nos auditeurs".


Jean-Éric Valli, co-fondateur de Vibration :

"Le DAB+, c'est déjà la radio d'aujourd'hui en fait. C'est un vrai enjeu et une question d'intérêt général. Sur Internet, avec les réseaux sociaux, on répète les mêmes préjugés entre soit, entre potes. Un média qui a une bonne diffusion comme avec le DAB+, c'est une voix plus responsable et avec une démarche de plus grande proximité avec le public".


La nouvelle ère numérique

Vibration compte aujourd’hui 8 webradios thématiques disponibles sur internet, votre téléphone ou votre tablette. En FM, la station est présente dans quatre régions : Les Pays de la Loire, le Centre Val de Loire, la Bourgogne Franch-Comté et l’Auvergne Rhône Alpes.

Vibration émet également en DAB+ à Nantes et Mâcon. Le DAB+, c’est le successeur numérique de la FM. Cette nouvelle technologie permet d'écouter la radio gratuitement et sans abonnement d’un opérateur mobile. Vous pouvez capter le DAB+ partout par les ondes sans connexion : en voiture, chez vous ou au bureau. 

En revanche, vous aurez besoin d'un récepteur qui est compatible avec la réception DAB+. Vérifiez le vôtre, il est peut-être déjà compatible. D’ici 2023, toute la France aura accès au DAB+.

 
*Source Médiamétrie - Médialocales, septembre 2019 - juin 2020 - 5h-24h - 13+ - LV